Kevin Fret - Soy Asi

Publié le 2 Août 2020

La haine anti-LGBTQ est loin d’être une légende dans la scène trap portoricaine. Kevin Fret, autoproclamé « premier latin trapper ouvertement gay », a été abattu en 2018. Ses assassins n’ont jamais été arrêtés. Il avait déjà été victime d’agressions physiques et de passages à tabac.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Trap latino, #Soy Asi, #Kevin Fret, #trapetón, #latin trap, #Culture gay, #Gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article