Articles avec #gay tag

Publié le 29 Juin 2019

Le succès fou de la Gay Pride de São Paulo au Brésil.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Brésil, #2019, #São Paulo, #gay

Repost0

Publié le 26 Juin 2019

Estamos bien en 2019, en Bélgica y no en un país del tercer mundo.

Homofobia: Yo preferiría que cierto tipo de flamencos progresivos no vengan a vivir a Molenbeek según un padre dominicano.

Puede ser mejor como pareja gay no caminar de la mano en la calle. Hay lugares donde puedes y lugares donde es más problemático. Yo no disculpo eso. Pero trate de entender a Molenbeek, para tener una idea de lo que es posible. Y trata de expandir y expandir estos lugares donde sea posible.

Johan Leman

Johan Leman, un padre dominicano involucrado en asuntos sociales en el municipio de Molenbeek en Bruselas, ha generado un alboroto de los progresistas flamencos en la capital belga que parecen justificar la discriminación contra las personas LGBT.

Molenbeek ha sido ampliamente criticado, al menos desde los ataques terroristas de París de noviembre de 2015, después de que se reveló que una gran parte de la organización y la planificación se estaban llevando a cabo allí, lo que llevó a la Para ser descrito como la capital del jihadismo de Europa. A diferencia de la parte flamenca de Bélgica, Bruselas no obligó a sus inmigrantes a hablar el idioma del país ni a integrar y facilitar hasta el día de hoy la preservación de las costumbres de los países de origen. Las investigaciones sobre los atentados en París, contra el periódico satírico Charlie Hebdo y un supermercado judío, revelaron que parte del arsenal utilizado en esta serie de ataques se habría adquirido en esta parte de Bruselas. 

Según el clérigo cristiano, no parece tener problemas con los homosexuales que no pueden caminar de la mano. Esto equivaldría a aceptar que en Molenbeek habría menos derechos que en otras partes de Bélgica, y por lo tanto negar la naturaleza universal de los derechos humanos. Estas palabras atestiguan una mentalidad extraña: por ciertas razones, lo intolerable se volvería más tolerable en algunos lugares que en otros.

Estoy cansado de estas tonterías. ¡La gente de Bruselas merece luz, no tinieblas!

Els Ampe (Open VLD)

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Molenbeek, #religion, #gay, #homophobie, #2019, #Bélgica, #Bruselas, #Bruxelles

Repost0

Publié le 26 Juin 2019

Homophobie - Je préférerais qu'un certain type de Flamands progressistes ne viennent pas vivre à Molenbeek selon un petit père dominicain

Il est peut-être préférable en tant que couple gay de ne pas marcher main dans la main dans la rue. Il y a des endroits où vous pouvez, et des endroits où c’est plus problématique. Je n'excuse pas ça. Mais essayez de comprendre Molenbeek, de vous faire une idée de ce qui est possible. Et essayez de vous développer et d'étendre ces endroits où c'est possible.

Johan Leman

Homophobie - Je préférerais qu'un certain type de Flamands progressistes ne viennent pas vivre à Molenbeek selon un petit père dominicain
Homophobie - Je préférerais qu'un certain type de Flamands progressistes ne viennent pas vivre à Molenbeek selon un petit père dominicain

Johan Lemanm un petit père dominicain engagé dans le social dans la commune bruxelloise de Molenbeek a généré un un tollé auprès des flamands progressistes de la capitale belge paraissant excuser une discrimination à l'égard des personnes LGBT.

Molenbeek a suscité de nombreuses critiques, du moins depuis les attaques terroristes de Paris de novembre 2015, après qu'il eut été révélé qu'une grande partie de l'organisation et de la planification s'y déroulaient, ce qui a conduit la commune à être décrite comme la capitale du jihad de l'Europe.

Selon le religieux chrétien, il ne semble pas avoir de problème avec les homosexuels qui ne peuvent pas marcher main dans la main.  Cela reviendrait à accepter qu’à Molenbeek, on aurait moins de droits qu’ailleurs en Belgique, et donc à nier le caractère universel des droits humains. Ces propos témoignent d’une mentalité pour le moins étrange : pour certaines raisons, l’intolérable deviendrait plus tolérable en certains lieux qu’en d’autres.

...J'en ai assez de ces absurdités. Les Bruxellois méritent la lumière et non les ténèbres!

Els Ampe (Open VLD) a répondu sur Twitter

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Molenbeek, #Homophobie, #Religion, #Gay, #LGBT, #Bruxelles, #Belgique

Repost0

Publié le 25 Juin 2019

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

La Gay Pride est un moment de célébration et d'acceptation des autres. Mais c'est aussi l'occasion de rendre hommage aux personnes qui ont ouvert la voie au militantisme pour les droits des homosexuels

La Gay Pride est un moment de célébration et d'acceptation des autres. Mais c'est aussi l'occasion de rendre hommage aux personnes qui ont ouvert la voie au militantisme pour les droits des homosexuels

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #2019, #Gay, #Projets pédagogiques

Repost0

Publié le 23 Juin 2019

Après le défilé de la Marche des Fiertés, rendez-vous au Dock Pullman pour une soirée grandiose, en présence du célébrissime Offer Nissim.

Après le défilé de la Marche des Fiertés, rendez-vous au Dock Pullman pour une soirée grandiose, en présence du célébrissime Offer Nissim.

La Play list officielle de la Pride 2019

1. Offer Nissim Feat. The Israeli Opera - Hymns To God 
2. Offer Nissim Feat. Maya Simantov - Come Out
3. Offer Nissim - Crazy Things At Night
4. Offer Nissim Feat. Zach Adam & Riki Ben-Ari - Born To Dance
5. Offer Nissim - Dancing
6. Offer Nissim - Esther 
7. Madonna X Maluma - Medellín - Offer Nissim Set Me Free Remix
8. Offer Nissim Feat. Yael Poliakov And Ilan Peled - Sing From Your Pussy - 
The Tricksters
9. Cher - Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight) 
[Offer Nissim Needs A Man Remix]
10. Offer Nissim Feat. Ivana Lola - Kriminal Eye
11. Vali - Pluto - Offer Nissim Remix
12. Offer Nissim Feat. Meital De Razon & Riki Ben-Ari - Better Man
13. Offer Nissim - A Relationship With A Man
14. Nirious - People (Original Mix)
15. Offer Nissim X Ania Bukstein - Equality
16. Offer Nissim X Ninet - Who Wants To Live Forever 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Offer Nissim, #Gay, #Pride, #2019, #This Is Pride

Repost0

Publié le 19 Juin 2019

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

Il revient parfois dans les discours homophobes des ignorants que l'homosexualité serait une invention occidentale.

Last Night in Orient - LNO ©

Passer un après-midi au museo Larco, pionnier de Lima, qui abrite l'une des plus grandes collections d'artéfacts précolombiens au monde, est une leçon non seulement de l'histoire du Pérou, mais aussi du récit long et souvent mystérieux de la civilisation humaine. (Le mot «précolombien» est la clé, désignant littéralement des artefacts datant de cultures et d'époques antérieures à l'arrivée emblématique mais controversée de Christophe Colomb dans l'hémisphère occidental.)
Passer un après-midi au museo Larco, pionnier de Lima, qui abrite l'une des plus grandes collections d'artéfacts précolombiens au monde, est une leçon non seulement de l'histoire du Pérou, mais aussi du récit long et souvent mystérieux de la civilisation humaine. (Le mot «précolombien» est la clé, désignant littéralement des artefacts datant de cultures et d'époques antérieures à l'arrivée emblématique mais controversée de Christophe Colomb dans l'hémisphère occidental.)

Passer un après-midi au museo Larco, pionnier de Lima, qui abrite l'une des plus grandes collections d'artéfacts précolombiens au monde, est une leçon non seulement de l'histoire du Pérou, mais aussi du récit long et souvent mystérieux de la civilisation humaine. (Le mot «précolombien» est la clé, désignant littéralement des artefacts datant de cultures et d'époques antérieures à l'arrivée emblématique mais controversée de Christophe Colomb dans l'hémisphère occidental.)

Des preuves de comportement homosexuel dans le Pérou précolombien sont parvenues jusqu'à nous à travers des céramiques érotiques (en castillan : huacos eróticos). Ces objets proviennent des civilisations andines, notamment des cultures Moche et Chimú. Quelques-unes de ces céramiques montrent des squelettes indéniablement engagés dans l'homosexualité; quatre illustrent les relations sexuelles anales entre hommes homosexuels , l’une sur la pénétration lesbienne avec le clitoris.

Nombreuses de ces représentations ont été interditrs en raison de "tabous imposés par la religion chrétienne selon lesquels les hommes ont des relations sexuelles uniquement pour la procréation et que les femmes n'éprouvent pas de plaisir sexuel".

Lettre de Hernan Cortès à l'empereur Charles-Quint, 10 juillet 1519 : « Nous savons et avons été informés en toute certitude que tous ces hommes sont sodomites et pratiquent cet abominable péché ».

Francisco Lopez de Gourara (XVIe siècle) parlant de l'île d'Hispaniola (Saint-Domingue) : « Ils s'unissent facilement aux femmes, bien qu'ils soient grandement sodomites ».

Du même chroniqueur, à propos de la Floride : « On voit des hommes épouser d'autres hommes impuissants et châtrés... Ce sont de grandissimes débauchés, et ils ont publiquement des bordels d'hommes, où la nuit se retrouvent mille d'entre eux ou davantage, selon les villages ».

A propos de ces bordels d'hommes l'explorateur et conquérant Nuñez de Balboa écrit : « Ils ont des bordels publics de femmes, et aussi d'hommes qui s'habillent et servent comme des femmes ».

Le fameux chroniqueur Bernal Diaz de Castillo : « Les Indiens commettaient la sodomie les uns avec les autres ». Parlant des prêtres indiens : « Ils n'avaient pas de femmes, mais pratiquaient la sodomie maudite ».

Pedro de Cieza, autre chroniqueur : « La plupart d'entre eux commettaient publiquement et ouvertement le péché abominable de sodomie ».

Dans l'empire Inca, l'homosexualité était associée à des concepts religieux et sacrés, elle était pratiquée normalement - même les relations lesbiennes étaient bien considérées

Lettre de Hernan Cortès à l'empereur Charles-Quint, 10 juillet 1519 : « Nous savons et avons été informés en toute certitude que tous ces hommes sont sodomites et pratiquent cet abominable péché ».

Francisco Lopez de Gourara (XVIe siècle) parlant de l'île d'Hispaniola (Saint-Domingue) : « Ils s'unissent facilement aux femmes, bien qu'ils soient grandement sodomites ».

Du même chroniqueur, à propos de la Floride : « On voit des hommes épouser d'autres hommes impuissants et châtrés... Ce sont de grandissimes débauchés, et ils ont publiquement des bordels d'hommes, où la nuit se retrouvent mille d'entre eux ou davantage, selon les villages ».

A propos de ces bordels d'hommes l'explorateur et conquérant Nuñez de Balboa écrit : « Ils ont des bordels publics de femmes, et aussi d'hommes qui s'habillent et servent comme des femmes ».

Le fameux chroniqueur Bernal Diaz de Castillo : « Les Indiens commettaient la sodomie les uns avec les autres ». Parlant des prêtres indiens : « Ils n'avaient pas de femmes, mais pratiquaient la sodomie maudite ».

Pedro de Cieza, autre chroniqueur : « La plupart d'entre eux commettaient publiquement et ouvertement le péché abominable de sodomie ».

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Religion, #Pérou, #gay

Repost0