Articles avec #trap latino tag

Publié le 2 Août 2020

La haine anti-LGBTQ est loin d’être une légende dans la scène trap portoricaine. Kevin Fret, autoproclamé « premier latin trapper ouvertement gay », a été abattu en 2018. Ses assassins n’ont jamais été arrêtés. Il avait déjà été victime d’agressions physiques et de passages à tabac.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Trap latino, #Soy Asi, #Kevin Fret, #trapetón, #latin trap, #Culture gay, #Gay

Repost0

Publié le 2 Août 2020

Aussi appelé trapetón ou encore «latin trap» en anglais, ce sous-genre musical est une fusion harmonieuse de trap nord-américain et de reggaeton. C'est un mélange traditions musicales latino-américaines avec des éléments trap et hip-hop moderne.

La combinaison d'instruments électroniques et acoustiques fournit des rythmes parfaits pour le chant du trap en espagnol, mais constitue également une piste d'accompagnement idéale pour la création de nouvelles rimes.

Il n'a été popularisé massivement qu'au milieu des années 2010 à Porto Rico. Beaucoup de ses chansons sont en conjonction avec d'autres artistes, et parfois même une sorte de "remix" d'entre eux.

Côté thèmes, comme le reggaeton, la trap latino parle des symboles du statut social, de la vie cool et, bien sûr, de fantasmes sexuels universels et est parfois durement critiqué par les puritains pour ses paroles obscènes, incitant au sexe, à la drogue, au machisme fort, à l'infidélité, etc.

Pourtant un artiste comme J Balvin prouve le contraire en soutenant par exemple la Pride 2019 en faveur des droits LGBT dans le monde, expliquant "Tout est question d'amour. Beaucoup de mes amis les plus proches sont homosexuels", et a teint ses cheveux aux couleurs arc-en-ciel.

La haine anti-LGBTQ est pourtant loin d’être une légende dans la scène trap portoricaine. Kevin Fret, autoproclamé « premier latin trapper ouvertement gay », a été abattu en 2018. Ses assassins n’ont jamais été arrêtés. Il avait déjà été victime d’agressions physiques et de passages à tabac.

Certains de ses plus grands représentants sont: Duki, Khea, Lit Killah, Bad Bunny, Myke Towers, Anuel AA, Arcángel, De La Ghetto, entre autres.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Trap latino, #latin trap, #Trap, #reggaeton, #trapetón, #hip-hop, #Musiques latines, #Bad Bunny, #Maluma

Repost0