Pour les Belges, Paule Herreman était un visage et une voix historiques de leur télévision

Publié le 16 Août 2014

Pour les Belges, Paule Herreman était un visage et une voix historiques de leur télévision

Paule Herreman est la fille du poète flamand Raymond Herreman, elle a mené à bien des études de philologie germanique. Elle débuta sa carrière comme rapporteuse sténo parlementaire au Sénat.

Après la libération, elle travaille comme speakerine à la radio. Elle fait ses débuts à la télévision comme chef des speakerines. En 1954, elle entre à l'Institut national de radiodiffusion (INR) pour coordonner l'Eurovision.

Dotée d'une imposante culture générale, elle devient de 1969 à 1980 ambassadrice de la Belgique à l'émission télévisée Le Francophonissime qui fut animée par Pierre Tchernia, puis Georges de Caunes et enfin Fabrice. Le juge arbitre était Jacques Capelovici.

Le spectateur se souvient de l'expression de sa bonne humeur et ses fous rires empreints d'une certaine belgitude. Très populaire en Belgique, Paule Herreman se faisait remarquer avec ses robes fleuries. 

Les spectateurs français la remarquent comme animatrice aux Jeux de 20 heures, une émission française de jeux télévisés diffusée de mars 1976 à janvier 1987 sur FR3

Elle succède à Georges Désir comme animatrice de l'émission Visa pour le monde et présente pour la télévision belge les Jeux sans frontières, un jeu de la télévision française créé par Guy Lux, Pierre Brive, Claude Savarit et Jean-Louis Marest sur une idée originale du général de Gaulle. Elle est décédée d'une thrombose à l'âge de 72 ans.  

Pour ceux de ma génération, Paule avait prêté sa voix pour le disque Pierre et le loup, mais aussi Piccolo saxo et cie...Qui servaient de support dans les classes d'éveil musical.

 

Pour les Belges, Paule Herreman était un visage et une voix historiques de leur télévision

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Paule Herreman, #Belgique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article