Ces mots de Driss Benali - qacida Louatia - pourraient être les propos de Nabil Ayouch au sujet du film ''Much loved''

Publié le 27 Mai 2015

« ...Les gens éclairés, qui ont du mérite,
Apprécieront, même si cela irrite!
Je n'ai fait qu' évoquer une vérité,
Réelle en ces temps, dans la société.
Seuls les sots, les rustres, les balourds
Ignorent et ne savourent ce discours.
Ils n'ont ni finesse ni bienveillance,
Ils sont des ânes et des hyènes, en substance!
Ils se fâchent à l’écoute de ces vers,
L'homme avisé louera le savoir-faire.
Si les minus sabens me critiquent,
Qu'ils sachent qu'ils ne sont qu'aveuglées bourriques,
Ignorant absolument tout de l'art!
Ne les contrediront que les tocards,
Leurs cervelles méritent d’être brûlées,
D’être enflammées comme des feux follets.
C'est comme s'ils offraient une pâtisserie
A un pauvre bourricot bien aigri!
Ou chantaient à un barbare en arabe
Il ne comprendrait la moindre syllabe!
Ils se donnent de la peine pour rien,
Ils ne pigent rien à ce qui leur convient.
J'adresse mon salut aux gens raffinés,
Aux sages, dixit Benali in fine. »

 

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #poésie, #melhoun marocain, #Maroc, #Prostitution, #Cinéma

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

covix 29/05/2015 20:31

Un beau partage et dire ce qu'il y a à dire.
Bonne fin de semaine
@mitié