L'homme était fait d'argile, vrai ou faux? Expliquez.

Publié le 16 Octobre 2017

Alors Yahvé Dieu modela l’homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l’homme devint un être vivant.

Gn 2,7

On pense que cette source a été constituée par l'addition des histoires et traditions diverses entourant le royaume de Juda et ses tribus associées (Lévi, Siméon, Ruben…) et par leur fusion en un seul texte.

Le Yahviste forme l'homme de ses propres mains à partir d'argile, semble avoir imaginé que le Dieu spirituel, pour créer l’homme, prit de l’argile et la travailla à la manière du potier ou comme des enfants façonnent des bonshommes en terre glaise, et qu’après avoir donné à l’argile la forme voulue, il l’anima en lui soufflant dans la bouche et les narines.

Cependant, ô Éternel, tu es notre père; Nous sommes l'argile, et c'est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l'ouvrage de tes mains.

Ésaïe 64:8

Dans la mythologie égyptienne, Knoumou, le père des dieux, avait façonné des hommes avec de l’argile sur un tour de potier. Dans la mythologie grecque Promethée a aussi façonné l'homme à partir de l'argile... Avant de voler le feu de l'Olympe pour l'offrir à l'homme et se faire punir par Zeus en étant obligé de mourir jusqu'à l'éternité.  Différentes allusions dans la littérature babylonienne semblent montrer que les Babyloniens avaient aussi imaginé que l’homme fut façonné avec de l’argile. Puisque l’histoire de la création de la Bible, comme les autres récits de la Genèse, remonte à des origines sumériennes, la réponse est naturelle. En réduisant les nombreux dieux à un seul dieu suprême, le récit biblique n’est qu’une version éditée des comptes rendus sumériens des discussions de l’assemblée des dieux.

Dans la mythologie égyptienne, Knoumou, le père des dieux, avait façonné des hommes avec de l’argile sur un tour de potier. Dans la mythologie grecque Promethée a aussi façonné l'homme à partir de l'argile... Avant de voler le feu de l'Olympe pour l'offrir à l'homme et se faire punir par Zeus en étant obligé de mourir jusqu'à l'éternité. Différentes allusions dans la littérature babylonienne semblent montrer que les Babyloniens avaient aussi imaginé que l’homme fut façonné avec de l’argile. Puisque l’histoire de la création de la Bible, comme les autres récits de la Genèse, remonte à des origines sumériennes, la réponse est naturelle. En réduisant les nombreux dieux à un seul dieu suprême, le récit biblique n’est qu’une version éditée des comptes rendus sumériens des discussions de l’assemblée des dieux.

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Religion, #2017, #Pépites de pensée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article