Et voilà comment la Belgique devient la risée internationale en manquant son respect à la démocratie espagnole

Publié le 6 Novembre 2017

Le porte-parole du Parti populaire (PP) espagnol et vice-président du groupe Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen a regretté hier, dans un communiqué, les déclarations du ministre de l'Intérieur belge, Jan Jambon, à propos de la crise en Catalogne. Esteban González Pons les considère "irresponsables et dangereuses pour le maintien d'une coopération nécessaire entre Etats membres de l'Union européenne".

En ce sens, nous devons dans cette optique dénoncer l'ingérence manifeste de certains membres du gouvernement belge, tels que le ministre xénophobe de l'Intérieur, Jambon. En bref, le soutien de l'extrême droite ou de la droite radicale belge au sécessionnisme catalan vise à soutenir un mouvement qui, en cas de succès, servira d'exemple à leurs propres séparatistes en Belgique qui prétendent défendre une vision d'une Europe de micro états ethniques.

Le séparatiste flamand Jan Jambon avait menti sur ses liens avec l'extrême-droite. il n'est pas non plus acceptable que certains secteurs du nationalisme flamand, qui font partie du gouvernement fédéral belge, tentent de remettre en question l'impartialité et l'indépendance de la justice espagnole. pour des raisons politiques. L'affaire fait grand bruit en Belgique mais aussi dans le reste du monde…
Le séparatiste flamand Jan Jambon avait menti sur ses liens avec l'extrême-droite. il n'est pas non plus acceptable que certains secteurs du nationalisme flamand, qui font partie du gouvernement fédéral belge, tentent de remettre en question l'impartialité et l'indépendance de la justice espagnole. pour des raisons politiques. L'affaire fait grand bruit en Belgique mais aussi dans le reste du monde…

Le séparatiste flamand Jan Jambon avait menti sur ses liens avec l'extrême-droite. il n'est pas non plus acceptable que certains secteurs du nationalisme flamand, qui font partie du gouvernement fédéral belge, tentent de remettre en question l'impartialité et l'indépendance de la justice espagnole. pour des raisons politiques. L'affaire fait grand bruit en Belgique mais aussi dans le reste du monde…

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Espagne, #Belgique, #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article