Intergouvernementalisation est devenu le mot le plus long en français

Publié le 7 Décembre 2017

Le mot intergouvernementalisation, que l'on rencontre dans la littérature administrative, compte 26 lettres, une de plus que le mot anticonstitutionnellement.

En espagnol, ce serait équivalent au mot "intergubernamentalización", en néerlandais au mot" intergouvernementalisering", en italien "intergovernativizzazione", en allemand  "Intergouvernementalisierung"...

Le pluriel de ce mot, avec vingt-sept lettres, est le plus long mot en usage dans la langue française.

Le pluriel de ce mot, avec vingt-sept lettres, est le plus long mot en usage dans la langue française.

Au fond, tout dépend des mécanismes mis en place pour assister le Conseil européen. Si celui-ci peut s'appuyer sur une administration propre forte, le risque d’intergouvernementalisation n'est pas négligeable, dans le cas contraire, il n'est pas plus important qu'actuellement.

(Recueil des cours de l'Académie de droit européen, Oxford University Press, 1990, vol. 1, part. 1, p. 336)

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Français, #Intergouvernementalisation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Il fallait s'y attendre qu'un jour ou l'autre cela évolue.
@mitié
Répondre