La Llorona (Version en náhuatl, "Chokani") - Mariel Gimeno

Publié le 10 Décembre 2017

Le nahuatl est une langue du Mexique qui appartient à la famille linguistique uto-aztec (qui comprend aussi les langues pima-tarahumar et cora-huichol parlées au Mexique, et plusieurs langues d’Amérique du Nord comme le comanche, le hopi et le papago). Le nahuatl fut la langue des Aztèques, entre 1325 et la Conquête espagnole (1519-1521) et fut la langue amérindienne qui comptait le plus de locuteurs dans la Mésoamérique ancienne. Les Aztèques connaissaient également un système graphique de mise en signes, une forme d’écriture en pictographies qui fut utilisée entre les XIVe et XVIIIe siècles et qui transcrivait la langue nahuatl d’une manière sélective.

Aux lendemains de la conquête espagnole, des notables indigènes et des éclairés ont recueilli une partie de la littérature des Aztèques en la transcrivant en caractères latins. De leur côté, les missionnaires ont appris le nahuatl afin d’évangéliser les populations indiennes et ont produit un grand nombre de textes aux XVIe et XVIIe siècles, dont beaucoup constituent des témoignages de la vie quotidienne des Aztèques avant la conquête. Ces textes forment un corpus très abondant qui a fixé ce qu’on appelle aujourd’hui le nahuatl classique. Aucune autre langue amérindienne ne dispose d’un corpus ancien aussi riche que le nahuatl. L’étude du nahuatl classique et de ses textes présente donc un intérêt particulièrement important pour la connaissance de la civilisation aztèque, de même que l’étude de l’écriture nahuatl telle qu’elle se manifeste dans les manuscrits pictographiques traditionnellement appelés « codex ».

kizaya teokalli tonal chokani
ihkuak pano onik itta
kualnezki tlakemitl
uikaliz chokani
tlen tonantzin tik meltoka
 
ihyo no chokani chokani
chokani uikalli atoyatl
xi tlapacho mo tilmantli chokani
pampa ni mikiz in zeuatl
 
uekapa ni uellitiaya chokani
ni mitz tlaltin temoliztli
in meztli mo xitzin
tlaliaya chokani
ika tonal ni mitz maka
 
ihyo no chokani chokani
chokani tlapalli ilhuikatl
intla yeliztli koualkalli chokani
amo kaua ni tlazotzin
ay lara la...

 

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Mariel Gimeno, #La Llorona, #Mexique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Quelle belle voix ! Merci Mario !
Répondre
L
Bonjour Eva, en effet, c'est une excellente interprétation très mélodieuse.