Antonio Gala

Publié le 6 Février 2018

Antonio Gala a fait des études de droit, a été tenté par la vie monastique. Il a mené un temps une vie de bohème, puis est devenu journaliste, auteur dramatique et écrivain. Il a vécu quelque temps au Portugal et en Italie.  Fondateur et directeur de revues de poésie, il a publié des recueils lyriques (Ennemi intime, 1959), des récits (Solstice d'hiver, 1963), des romans (le Manuscrit cramoisi, 1990) et des essais sur le théâtre grec et contemporain. À la scène il s'est imposé comme un des auteurs les plus originaux (les Champs verdoyants de l'Eden, 1963 ; Bagues pour une dame, 1973 ; le Cimetière des oiseaux, 1982 ; Séneca, 1987).

Antonio Gala a fait des études de droit, a été tenté par la vie monastique. Il a mené un temps une vie de bohème, puis est devenu journaliste, auteur dramatique et écrivain. Il a vécu quelque temps au Portugal et en Italie. Fondateur et directeur de revues de poésie, il a publié des recueils lyriques (Ennemi intime, 1959), des récits (Solstice d'hiver, 1963), des romans (le Manuscrit cramoisi, 1990) et des essais sur le théâtre grec et contemporain. À la scène il s'est imposé comme un des auteurs les plus originaux (les Champs verdoyants de l'Eden, 1963 ; Bagues pour une dame, 1973 ; le Cimetière des oiseaux, 1982 ; Séneca, 1987).

Antonio Gala Velasco (Brazatortas, Ciudad Real, 2 octobre 1930) est un dramaturge, écrivain, scénariste et écrivain espagnol. Gala est un auteur à succès parmi les lecteurs de tous les genres qu'il cultive: théâtre, chroniqueur, roman ou encore poésie. Son style regorge d'images et de ressources lyriques, et est très élaboré dans le formel, mais non sans détracteurs pour ses critiques des personnages actuels ou des personnages historiques. Ses œuvres sont marquées par des thèmes historiques, plus utilisés pour éclairer le présent que pour plonger dans le passé. 

Il a commencé sa dramaturgie avec Los verdes campos del Edén (1963), Noviembre y un poco de hierba, Los buenos días perdidos (1972), Anillos para una dama (1973), Las cítaras colgadas de los árboles (1974), la comedia ¿Por qué corres, Ulises? (1975), Petra regalada (1980), El hotelito, Séneca o el beneficio de la duda (1987) y en 1989 da el libreto de la ópera Cristóbal Colón. Ha colaborado en series televisivas como Y al final esperanza (1967), Si las piedras hablaran (1972-1973), Paisaje con figuras (1976 y 1980).

Il a collaboré à des séries télévisées telles que Y al final esperanza (1967), Si las piedras hablaran (1972-1973), Paisaje con figuras (1976 y 1980). Otras obras suyas son El cementerio de los pájaros (1982), Samarkanda, Los bellos durmientes, sobre la juventud sin ideales, etc.

Gala a cultivé tous les genres littéraires possibles, y compris le journalisme, la narration, l'essai et l'écriture télévisée, et a reçu de nombreux prix, non seulement dans le domaine de la poésie, mais aussi en raison de sa précieuse contribution au théâtre. et l'opéra.

Pendant la transition espagnole (approximativement entre 1976 et le début des années 1981) il a publiquement défendu des positions gauchistes non encadrées dans n'importe quel parti politique. En 1978, il revendique l'autonomie de l'Andalousie lors de l'ouverture du Congrès de la culture andalouse de Cordoue

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Antonio Gala, #Littérature, #Espagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article