Ni Juge, Ni Soumise un film de Yves Hinant et Jean Libon

Publié le 16 Février 2018

Extraordinaire de sincérité, d'humour  de vérité cette personne !

Anne Gruwez n'a pas l'habitude de garder sa langue en poche. Les qualités humaines séduisantes, intelligentes, charismatiques et appréciables d'Anne Gruwez, juge d'instruction au parquet de Bruxelles. Entre dépositions et interventions sur le terrain, plonger au cœur judiciaire belge dans lesquelles la compréhension, la compassion et le sens de la justice sont présents, séduisent immédiatement le spectateur car elles font d'elle le centre d'attention de ce film intéressant.

Le film traite de graves problèmes de violence: meurtres, violence conjugale, cas de parricide, vols, etc., mais la juge elle-même dans certaines de ses performances et de ses moments les transforme en moments de comédie amusants, pour ses commentaires ironiques et acerbes.

Ce n'est pas du cinéma, c'est pire."Ni juge ni soumise" suit l'atypique et excentrique juge Anne Gruwez, au sein de l'instruction belge, à Bruxelles. Enquêtes criminelles, auditions de témoins et visites de scènes de crime, les réalisateurs capturent ce que personne n'avait jamais réussi à filmer jusque-là. 

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #2018, #Bruxelles, #Cinéma, #Anne Gruwez

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour, <br /> un bon partage, j'en ai entendu parlé sur France-inter, à voir.<br /> Bonne fin de semaine.<br /> @mitié
Répondre