La Voz de la Petenera. Eugenia León

Publié le 1 Mars 2018

La petenera est dans ses versets une histoire qui transpire la tradition orale du marin, de celui qui raconte et rêve de la sirène de la mer et succombe à ses charmes.

La Petenera de México est la Petenera Huasteca, ses caractéristiques marquent un pont entre la musique espagnole et mexicaine. Provenant d'une région du Mexique connue sous le nom de Huasteca (des états de Veracruz, San Luis Potosi, Hidalgo, Querétaro et Tamaulipas), cette musique est jouée par un trio d'instruments (violon, huasteca jarana et cinquième guitare ou guitare huapanguera). On distingue toutefois la petenera huasteca, la petenera jarocha de la région de Veracruz, la petenera istmeña dans l'état d'Oaxaca, etc., bien que toutes conservent des liens structurels entre elles.

Les caractéristiques rythmiques de cette musique sont l'utilisation de la syncope et des sesquiáltera, et l'utilisation de l'improvisation.

Dans les paroles de la Petenera huasteca, le thème de la Sirène est un thème central de sa chanson. Il a une structure de couplet de quatre versets, commune dans les peteneras de la chanson espagnole, qui s'étend à son tour avec l'addition de deux autres couplets, étant ainsi la forme métrique prédominante.

Observations

On a beaucoup écrit sur l'origine de La Petenera, certains  soutiennent son ascendance sémitique des communautés sépharades avant leurs expulsions en 1492 et qu'ils ont pu préserver fidèlement pendant tant de siècles.

Il est curieux d'observer qu'au milieu du XIXe siècle, l'idée de l'origine espagnole de petenera existait encore lorsque les peteneras de Cadix coexistaient et se mêlaient aux sons qui nous venaient du Mexique, mais l'associaient aux marins qui la chantaient dans la mer.

La sirena se embarcó
En un buque de madera
La sirena se embarcó
En un buque de madera
Como viento le faltó
Ay lara laaa

Como viento le faltó
No pudo salir a tierra
A medio mar se quedó
Cantando la Petenera
Ya estando yo recostado
En lo fresco de la arena
Ya estando yo recostado
En lo fresco de la arena
Yo oí la voz de un pescado
Ay lara laaa

Yo oí la voz de un pescado
Que le dijo a una sirena
Que trabajos he pasado
Para amar a esa morena
Un pescador en la barra
No pudo dar con bola
Un pescador en la barra
No pudo dar con bola
Por pescar a una mojarra
Ay lara laaa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour,
Une belle balade à la sonorité délicate.
Bonne journée
@mitié
Répondre