Turquie : l’ONU dénonce de graves violations des droits de l’homme

Publié le 30 Mars 2018

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) souligne que les reconductions régulières de l’état d’urgence en Turquie ont mené à de graves violations des droits de la personne. Le rapport fait état de cas de torture, de mauvais traitements, de détentions arbitraires, de privation arbitraire du droit au travail, ou encore d’atteintes à la liberté d’association et d’expression.

Les services du Haut-Commissaire Zeid avancent un nombre « ahurissant » d’arrestations dont près de 160.000 personnes arrêtées depuis le début de l’état d’urgence. Il note aussi que 152.000 fonctionnaires ont été renvoyés, « dont beaucoup de manière arbitraire ». Des enseignants, juges et avocats ont été renvoyés ou poursuivis. Le rapport note également qu’environ 300 journalistes ont été arrêtés pour « apologie au terrorisme » ou « d’appartenance » à des organisations terroristes.

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Turquie, #Tourisme, #2018, #droits de l’homme

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

covix 30/03/2018 15:15

Bonsoir,
Erdogan est un homme dangereux, il rêve de reconstruire l'Empire Ottoman tout comme Poutine celui de la Russie
Bonne soirée
@mitié

Last Night in Orient 30/03/2018 16:00

Bonne soirée cher Cauvin