Les Flamands au Mexique

Publié le 8 Mai 2018

Au XVIème siècle, la Belgique fait partie des Pays-Bas espagnols. C’est donc via l’Espagne, et plus particulièrement le complexe porturaire Séville-Cadix, que de nombreux “flamencos” (nom générique désignant à l’époque les habitants de la future Belgique) et parfois suspectés d'hérésie émigrent vers le Mexique, cherchant fortune et aventure. Certains sont marins, d’autres soldats mercenaires, d’autres encore exercent des métiers divers: missionnaires, artisans, commerçants…sans compter ces trois brasseurs flamands venus en 1537 à la demande du Vice-Roi, considérés comme les pionniers du brassage de la bière Mexique. Selon des sources historiques, 20 ans après la chute de l'ancien Tenochtitlán, la première brasserie du continent américain a été fondée en Nouvelle-Espagne. La production de bière ne s'est pas développée comme prévu à cette époque, principalement parce qu'il y avait plusieurs boissons similaires, comme le pulque de maïs, l'aguardiente et le vin de canne, entre autres.

Parmi tous ces immigrés, deux d’entre eux valent la peine d’être mentionnés. 

Pedro de Gante, moine franciscain actif entre 1523 et 1572 qui contribue à l’éducation des indigènes par des moyens très novateurs: il conçoit un catéchisme fait d’hiéroglyphes, organise l’enseignement primaire, des écoles d’artisanat et des ateliers artistiques et promeut la création d’hôpitaux  pour les indiens. Son effigie figure au pied de la statue de Christophe Colomb, érigée sur l’Avenue de la Reforma à México.

Pedro de Gante, moine franciscain actif entre 1523 et 1572 qui contribue à l’éducation des indigènes par des moyens très novateurs: il conçoit un catéchisme fait d’hiéroglyphes, organise l’enseignement primaire, des écoles d’artisanat et des ateliers artistiques et promeut la création d’hôpitaux  pour les indiens. Son effigie figure au pied de la statue de Christophe Colomb, érigée sur l’Avenue de la Reforma à México.

Dès 1535, des artistes espagnols et européens comme le flamand Simon Peyrens s'installent au Mexique dans le grand mouvement de migration vers le Nouveau Monde. Le peintre anversois Peyrens, arrivé en Nouvelle Espagne avec Pedro de Gante. Celui-ci est considéré comme un des fondateurs de la peinture mexicaine et certaines de ses toiles ornent encore la Cathédrale de Mexico. Son nom d'origine flamande a été déformé et transformé en Perin ou Pérez. Il vaut la peine de mentionner que, durant la colonisation espagnole, l'art flamand est en vogue en Nouvelle Espagne. Cet engouement pour la peinture de nos contrées est à l’origine d’un commerce important d’œuvres d’arts originales ou de copies entre les ville d’Anvers, de Séville et de México.

Dès 1535, des artistes espagnols et européens comme le flamand Simon Peyrens s'installent au Mexique dans le grand mouvement de migration vers le Nouveau Monde. Le peintre anversois Peyrens, arrivé en Nouvelle Espagne avec Pedro de Gante. Celui-ci est considéré comme un des fondateurs de la peinture mexicaine et certaines de ses toiles ornent encore la Cathédrale de Mexico. Son nom d'origine flamande a été déformé et transformé en Perin ou Pérez. Il vaut la peine de mentionner que, durant la colonisation espagnole, l'art flamand est en vogue en Nouvelle Espagne. Cet engouement pour la peinture de nos contrées est à l’origine d’un commerce important d’œuvres d’arts originales ou de copies entre les ville d’Anvers, de Séville et de México.

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Belgique, #Mexique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article