Le hater Hatoumnight, viré pour menaces de mort contre le chanteur Bilal Hassani

Publié le 31 Janvier 2019

Cet article est reposté depuis Fête du Paradis.

Le hater Hatoumnight, viré pour menaces de mort contre le chanteur Bilal Hassani

Influenceur? Certainement pour les mononeurones qui adulent Hanouna et compagnie. Voilà ce qui arrive lorsqu'on donne de l'importance à des décérébrés.  Le hâter est souvent jaloux de quelqu’un et peut souvent avoir un comportement destructeur.

Du point de vue de la répression, la menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable, est punie de six mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende lorsqu'elle est soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet (C. pén., art. 222-17, al. 1er). La peine est portée à trois ans d'emprisonnement et à 45 000€ d'amende s'il s'agit d'une menace de mort (C. pén., art. 222-17, al. 2). Lorsqu'il s'agit d'une menace avec ordre, l'article 222-18 du code pénal la punit de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende. Cette peine est portée à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000€ d'amende en cas de menace de mort avec ordre.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Franchement voir un petit pois dans le cerveau, ce type comme d'autres, est bon pour l'asile.
@mitiés
Répondre
L
Il est déprimant. Un pauvre taré ce bon a rien, en effet. Bonne nuit.