Urbex - Impasse du Gril - Bruxelles

Publié le 27 Mars 2019

Même les Bruxellois passent souvent à côté de véritables joyaux. Des petits coins secrets et méconnus que l'on ne retrouve pas dans les guides habituels. Voici de quoi revisiter Bruxelles autrement.

Cette impasse est un vestige du chemin qui, au Moyen Âge, longeait par l’intérieur les petits remparts (enceinte intermédiaire entre la première et la seconde enceinte de la ville), ouvrages de défense en rapport avec la Verlorencost Poort.
Cette impasse est un vestige du chemin qui, au Moyen Âge, longeait par l’intérieur les petits remparts (enceinte intermédiaire entre la première et la seconde enceinte de la ville), ouvrages de défense en rapport avec la Verlorencost Poort.

Cette impasse est un vestige du chemin qui, au Moyen Âge, longeait par l’intérieur les petits remparts (enceinte intermédiaire entre la première et la seconde enceinte de la ville), ouvrages de défense en rapport avec la Verlorencost Poort.

En 1530, le couvent de Jéricho est autorisé à enclaver la ruelle du Rosier et y installer une porte d’accès à ses jardins qui longeaient l’arrière des propriétés de la rue de Flandre (côté pair). Le chemin est ainsi devenu une impasse.

En 1866, l’impasse du Gril comptait 5 maisons pour 5 foyers et 27 habitants. Avec la création de la rue Lepage à partir de 1912, l’impasse a encore été raccourcie et toutes les maisons ont été démolies.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Urbex, #Bruxelles, #2019, #Photographie, #Impasse du Gril

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour,
Biendes villes nous cachent quelques secrets, il nous faut les trouver.
Bonne journée
@mitiés
Répondre
L
Bonjour, il y a parfois des coins que l'on ne voit pas dans sa propre ville. Et bien j'en avais découvert un. Je ferai un peu peu plus d'exploration urbaine URBEX très bientôt et toi ?