Un milliard pour la Cathédrale Notre-Dame de Paris - une sorte d'égoïsme collectif délirant

Publié le 18 Avril 2019

200 hectares de mangroves en feu dans la réserve de biosphère Los Petenes de Campeche. L'incendie qui a touché entre 250 et 300 hectares de savane, et de pâturages dans la région de Los Petenes prendra environ cinq ans pour que la végétation se régénère.

200 hectares de mangroves en feu dans la réserve de biosphère Los Petenes de Campeche. L'incendie qui a touché entre 250 et 300 hectares de savane, et de pâturages dans la région de Los Petenes prendra environ cinq ans pour que la végétation se régénère.

Beaucoup se lamentent sur les réseaux sociaux de la grave perte architecturale provoquée par le feu de la cathédrale de Notre-Dame de Paris; Je ne doute pas de cette grande perte historique causée par cet incendie sur un des joyaux matériels qui évoque de siècles d'histoire religieuse de la France.

On trouve aussi des annonces de promesses des multi-millionnaires qui offriront un mécénat portant sur des millions d'euros pour une restauration du bâtiment historique.

Les êtres humains sont complètement perdus, ils sont plongés dans une sorte d'égoïsme individuel ou collectif délirant, en donnant plus de valeur et d’importance aux objets chargés de symbolismes créés par eux-mêmes, et tournent le dos en ignorant des situations telles que les incendies de forêt, la famine dans le monde...

Les occidentaux donnent plus de poids aux valeur symboliques et historiques que de construire en force une société plus juste et plus égalitaire.

Je le dis en tant que simple être humain qui rêve de voir une société plus consciente valorisant la vie sur le matériel.

Un milliard pour la Cathédrale Notre-Dame de Paris - une sorte d'égoïsme collectif délirant

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Cathédrale Notre-Dame de Paris, #Paris, #2019, #Campeche, #Mexique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article