Un calcul des historiens estime que 80% des habitants de la Méso-Amérique sont morts des suites de batailles, d'exploitation et d'épidémies à la fin du XVIe siècle.

Publié le 28 Avril 2019

Les habitants du centre de la Méso-Amérique ont écrit à Nahuatl des "chansons tristes, des élégies en nahuatl sur la mort de leurs tlatoanis [chefs de ville], la chute de leurs guerriers et les derniers jours de Tenochtitlan, pendant presque deux siècles la noblesse Mexica:

Destechadas están las casas
enrojecidos tienen sus muros.
Gusanos pululan por calles y plazas,
y en las paredes están salpicados los sesos.
Rojas están las aguas, están como teñidas,
y cuando las bebimos,
es como si bebiéramos agua de salitre.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Mexique, #Histoire, #Nahuatl

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article