Bilal Hassani insulté par l'immonde Agnès Cerighelli, Christophe Willem le défend

Publié le 17 Mai 2019

Addictive aux tweets homophobes et transphobes, la politicienne française a par ailleurs provoqué la colère de Christophe Willem.

Ce jeudi 16 mai, Bilal Hassani, le chanteur qui va aussi représenter la France à l’Eurovision a été la cible d’Agnès Cerighelli est conseillère municipale des Yvelines. Cette dernière a partagé un message de haine qui a provoqué l’indignation des internautes. En effet, sur Twitter, elle a aussi balancé : « Comment un travesti musulman vêtu d’une robe de princesse hurlant un charabia débile en anglais peut représenter la France, notre cher et vieux pays à #Eurovision2019 ? Les Français, peuple fier et combatif, refusent l’utopie décadente de ce Nouveau Monde. De Gaulle, reviens stp ! ».
 

Drôle de période où les politiques cherchent à s’incarner dans du virtuel, aveu d’échec d’une politique du vide. A bon entendeur, n’y prêtez pas attention. »

Christophe Willem

Il n'y a pas de honte à être travesti mais les Français ont la mémoire courte. Henri Salvador, Sim ... étaient souvent travestis.

Last Night in Orient - LNO ©

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

covix 17/05/2019 17:13

Encore une politicienne qui veut faire parler d'elle, qu'elle aille au diable.
@mitiés

Last Night in Orient - LNO © 17/05/2019 18:04

Absolument et qu'elle brûle en enfer comme disent les croyants insolents. Bon weekend.