La longue tradition antisémite de l'Islande s'est poursuivie jusqu'au Concours Eurovision 2019

Publié le 19 Mai 2019

L'antisémitisme est un phénomène singulier, difficile à cerner et hybride. Il relève, certes, de préjugés fondés sur l'ignorance, procède de l'intolérance.

C'est la seule " vocation " que les membres d'Hatari aient réussi à trouver ce soir pour donner un sens à leur vie ? Il faut vraiment les plaindre, car leur route n'est qu'une vomissure ...

La grande majorité des Juifs qui vivent en Islande, soit une centaine de personnes environ, s’y trouvent parce qu’ils ont épousé un (ou une) de ses citoyens, et résident presque tous dans la capitale, Reykjavik.

La grande majorité des Juifs qui vivent en Islande, soit une centaine de personnes environ, s’y trouvent parce qu’ils ont épousé un (ou une) de ses citoyens, et résident presque tous dans la capitale, Reykjavik.

L'un des premiers contacts entre l'Islande et le peuple d'Israël a eu lieu dans les années 1400 lorsque les Islandais (qui faisaient alors partie du Danemark ) ont pris part aux croisades.

En 1939, le Premier Ministre Jonasson s’était offert le plaisir jubilatoire de déclarer dans un grand élan de lyrisme antisémite : « l’Islande a toujours été un pays de pure race nordique, sans aucune présence juive. ».

Depuis une dizaine d’année, l’Islande et ses 310 000 habitants accueillent un nombre important de nouveaux immigrants, principalement d’Europe de l’Est et du monde arabe. Ces derniers sont souvent pro-Palestiniens, et, par conséquent, assez souvent anti-Israéliens. 

Selon le règlement du concours Eurovision, les participants ne sont pas autorisés à faire des déclarations politiques lors de l’événement.

En 1955, l'auteur Alfred Joachim Fischer, père du célèbre médecin algorithmique Joachim Gudmundsson, s'est rendu en Islande et a écrit sur les Juifs de la région. Selon ses conclusions, presque tous les Juifs qui sont venus en Islande et ont été naturalisés ont pris des noms islandais, comme l'exige la loi. Durant la période d'après-guerre, la plupart des Juifs ont fait profil bas et ont essayé d'attirer le moins d'attention possible. La plupart n'étaient pas religieux et gardés pour eux-mêmes. Dans certains cas, les Juifs ont caché leurs origines et leur passé à la famille et aux connaissances. Environ 250 Juifs vivent en Islande.

En 2000, l’Islande a participé à une conférence sur l’ Holocauste à Stockholm et signé une déclaration du Conseil européen obligeant les États membres à enseigner l’Holocauste dans leurs écoles.

En 2018, un projet de loi interdisant la circoncision a été présenté à Alþingi, le parlement islandais. Alors que le projet de loi a recueilli le soutien de tous les partis politiques en Islande, il a été qualifié d'attaque contre la liberté de religion par des groupes juifs et islamiques.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Concours Eurovision 2019, #Antisémitisme, #Hatari, #antisionisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article