La vidéo officielle de l'hymne de la Pride 2019 de Tel Aviv - Maor Edri et Karkoly

Publié le 23 Mai 2019

Cette chanson de style Mizrahi Pop a été choisie comme vidéo promotionnelle pour Gay Pride 2019 à Tel Aviv.

Hymne à l'affirmation de soi et une célébration de la différence face aux haters. Une protestation contre la persécution de la communauté LGBT et contre les stigmates liés au genre ou à l'identité. La ville n’est-elle pas la capitale queer du Moyen-Orient, avec sa vie nocturne hédoniste, sa Pride et son festival de cinéma LGBT?

Mario Scolas

La vidéo officielle de Pride 2019, réalisée à l'initiative de Google Israël, de la municipalité de Tel Aviv-Jaffa. Cette chanson a été choisie comme vidéo promotionnelle pour Gay Pride 2019 à Tel Aviv.

La chanson qui accompagnera les événements de la fierté gaie de 2019. Les paroles de la chanson cherchent également à exprimer leur opposition à la discrimination contre la communauté gay: "Qui me cherche? Je suis ici / Qui me cherche / Viens / Ne me cherche pas / Je suis ici / Je cherche encore Viens. " 

La chanson parle aussi du fait que les gens "se cherchent" pour ce qu'ils sont: orientation sexuelle, identité, sexe, couleur, etc. "Ne nous cherchez pas, nous sommes là et nous n'allons nulle part." La chanson a été écrite et composée par Stav Bagger.

Maor Edri et Karkaly

Ces dernières années, de plus en plus de chanteurs de pop méditerranéens ont pris part aux événements gays: Omer Adam ("Tel Aviv"), Margol, Sapir Saban, Eden Ben Zaken et Sarit Hadad. Le clip vidéo a été réalisé par Roman Buczaczky avec Lucy Aharish, Nadav Borenstein, le diffuseur Dalit Richter, le modèle transgenre Thaline Abu Hanna, la drag-queen Suzy Boom et d'autres. Partenaires dans la création de la vidéo Google Israël, la municipalité de Tel Aviv et ici Gimel. 

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Tel Aviv, #2019, #Pride, #culture gay, #Maor Edri, #Karkoly, #Mizrahi Pop

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour, <br /> La marche des fiertés à Tel Aviv me laisse perplexe, organisée et encadrée par l'état, cela me laisse perplexe.<br /> @mitiés
Répondre