Inti est le nom en puquina (et en quechua) du Soleil, considéré comme la divinité inca la plus importante.

Publié le 27 Octobre 2019

Les Incas vénéraient Inti parce qu'ils savaient que le soleil brillait à travers leur énergie photosynthétique de leur nourriture terrestres. Pachacutec vénérant Inti à l'intérieur de la Coricancha, représentation de Martín de Murúa. Un jour, Inti se mit à pleurer de façon si abondante que ses larmes inondèrent une vallée et c'est ainsi que se forma le lac Titicaca.
Les Incas vénéraient Inti parce qu'ils savaient que le soleil brillait à travers leur énergie photosynthétique de leur nourriture terrestres. Pachacutec vénérant Inti à l'intérieur de la Coricancha, représentation de Martín de Murúa. Un jour, Inti se mit à pleurer de façon si abondante que ses larmes inondèrent une vallée et c'est ainsi que se forma le lac Titicaca.

Les Incas vénéraient Inti parce qu'ils savaient que le soleil brillait à travers leur énergie photosynthétique de leur nourriture terrestres. Pachacutec vénérant Inti à l'intérieur de la Coricancha, représentation de Martín de Murúa. Un jour, Inti se mit à pleurer de façon si abondante que ses larmes inondèrent une vallée et c'est ainsi que se forma le lac Titicaca.

Je suis le fils de l'Inti sol
De la Pachamama
Et de l'Inti sol
je suis le frère du
peuple Coya Del Inca frère et Aymara
d'Aymara, d'Aymara
Un Indien me guide vers la liberté
C'est José Gabriel, José Gabriel
Le condor kanki et le grand Tupaq
C'est le Tupaq Amaru, le grand Tupaq
Et ils sont mes frères de la Cordillère.

Alberto Kuselman

Le soleil était également important pour les Incas, en particulier pour les habitants des hauts plateaux, car il était nécessaire à la production de cultures telles que le maïs et d'autres céréales. On pensait également que la chaleur du soleil provoquait de la pluie. Pendant la saison des pluies, le soleil était plus chaud et plus brillant, alors que pendant la saison sèche, il était plus faible.

Le soleil a une importance culturelle importante au Pérou, en Argentine, en Bolivie et en Uruguay.

Last Night in Orient - LNO ©

 

Yo soy el hijo del Inti sol
De la Pachamama
Y del Inti sol
Yo soy hermano del pueblo Coya
Del Inca hermano y del Aymará
Del Aymará, del Aymará
Un indio me guía a la libertad
Es José Gabriel, José Gabriel
El cóndor kanki y el gran Tupaq
Es el Tupaq Amaru, el gran Tupaq
Y son mis hermanos cordilleranos

José Gabriel Condorcanqui était un révolutionnaire péruvien, descendant du dernier souverain inca, Tupac Amaru, avec lequel il avait été identifié lorsqu'il avait mené la dernière révolte indienne contre la domination espagnole.

Il est vénéré comme le patron national de l'état inca. Bien que la plupart considèrent Inti comme le dieu du soleil, Inti est représenté comme un disque d'or avec des rayons et un visage humain. Il est plus approprié de le considérer comme un groupe d'aspects solaires, car l'Inca a divisé son identité en fonction des étapes du soleil.  

Les Quechuas de l'empire Inca avaient le dieu soleil sur le premier échelon de l'échelle céleste, avec le nom sacré d'Inti; Les cultures précédentes avaient comme divinité suprême Viracocha, une abréviation du nom complet du dieu Apu-Qun-Tiqsi-Wira-Qutra (Apu Kon Titi Wiracocha), qui est, par excellence, la définition totale de son pouvoir omnimeux, puisque Le nom n'est que l'énumération de ses pouvoirs (être suprême d'eau, de terre et de feu). Bien que plus tard, il évolue vers une personnalité plus complexe et universelle, qui finit par absorber la divinité.

Un grand disque en or représentant Inti fut capturé par les conquistadors espagnols en 1571 et envoyé au pape via l'Espagne. Il a depuis été perdu. Inti est le fils de la déesse de la Terre Pachamama.

Le festival d'Inti Raymi rend hommage au dieu soleil et était destiné à célébrer le début d'une nouvelle saison de plantation. Il attire chaque année de nombreux touristes à Cusco, qui était l'ancienne capitale de l'empire Inca. Le nom du festival, Inti Raymi, se traduit par « festival du soleil » pendant le solstice d'hiver qui est le jour le plus court de l'année.

Le soleil se retrouve également sur les armoiries de la Bolivie et de l’Équateur , ainsi que sur le drapeau historique du Pérou. Ces trois pays faisaient historiquement partie de l'empire inca.

Le soleil de mai a peut-être aussi ses racines dans Inti et se trouve sur les drapeaux de l'Argentine et de l'Uruguay.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Religion, #Inti, #Incas, #Inti Raymi, #Soleil, #Culte, #Culte du soleil, #Pachamama, #puquina

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Une belle tranche de culture.
@mitiés
Répondre