Les sonideros sont les piliers du bal populaire mexicain.

Publié le 22 Janvier 2020

Suréquipés en matériel électronique et souvent entourés de danseurs, les DJ mexicains remportent un énorme succès dans les quartiers. Les sonideros du Mexique sont devenus des figures qui maintiennent les coutumes du peuple pour le peuple; le goût de la vie à travers un mouvement de libération sensuelle. Quelques uns des sonideros les plus importants du D.F. sont La Changa, Sonorámico, Fascinación, Changorama, La Conga et Cóndor.

Dans la rue et sur les places des barrios, ces ancêtres des DJ modernes enchaînent alors tubes du moment et pépites des quatre coins du Mexique.

Sonidero est un phénomène social populaire originaire de Mexico. Le terme a des significations différentes et couvre le sonidero, c'est-à-dire le disc-jockey et animateur, propriétaire ou non de matériel audio, d'éclairage et vidéo - le son - utilisé pour organiser ou participer à des danses publiques - danses ou aussi appelés événements sonores. - où la communauté culturelle amateur assiste à ce phénomène appelé mouvement Sonidero.

La danse est incontestablement une belle façon d'inonder le corps de joie. Et bien que la danse ait été associée à une série de règles strictes, la réalité est que c'est une activité que tout être humain peut effectuer indépendamment des conditions physiques, sociales ou économiques.

Par conséquent, peut-être, les sonideros du Mexique ont réussi à transcender les frontières temporelles jusqu'à nos jours. Ce sont des personnages dédiés à encourager les rencontres avec du matériel audio et principalement des thèmes de musique tropicale et des rythmes latins . Certains les considèrent même comme les prédécesseurs du DJ, à la seule différence qu'ils se consacrent à mettre en valeur l'âme du populaire.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Danse, #Mexico, #Sonideros, #Musique mexicaine, #Mexique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article