Centre politique des indépendants et cadres chrétiens CEPIC

Publié le 16 Mars 2021

Le CEPIC était un mouvement politique belge francophone d’extrême droite, actif de 1972 à 1982. Il s’inscrit dans la lignée du Mouvement chrétien des indépendants et des cadres. 

Le CEPIC, fondé en 1972, et considéré comme l'aile droite du parti social-chrétien2,3 se définissait comme un mouvement politique « en réaction à l'organisation et à la structuration de l'aile démocrate-chrétienne » de centre gauche du Parti social-chrétien4. Ils défendaient un programme économique libéral pour s'opposer à l'esprit « collectiviste » de l’époque. Lors de son premier congrès en 1975, il reçut les encouragements de Charles-Ferdinand Nothomb5 et de Leo Tindemans (premier ministre CVP de l’époque).

Ce mouvement situé en face de l’Université libre de Bruxelles servait d’adresse de contact à plusieurs organisations ultra-droitistes, comme le Centre européen de documentation et d’information (CEDI) de Paul Vanderkhoven, le patron de la Ligue internationale de la liberté (LIL) et de la section belge de la World anticommunist League (en sigle WACL)6. Sa dissolution fut ordonnée en 1982 par le président du PSC Gérard Deprez. Une partie de ses membres restèrent au PSC, une autre s’en ira au PRL et une troisième mit sur pieds une nouvelle formation politique, le Parti libéral chrétien (PLC). Ardent défenseur de la Belgique unitaire et très hostile à l'immigration, le PLC visait la promotion de la morale chrétienne et les valeurs libérales7.

Il s'est présenté aux élections législatives de 1985 et aux élections communales de 1988, avec un score très faible. Plusieurs anciens de ce parti entretient des relations avec les groupes intégristes catholiques8. La presse belge a établi de liens entre certains responsables du CEPIC et l’extrême droite (Nouvel Europe MagazineFront de la jeunesse et Parti des forces nouvelles)9.

L'esprit du Cepic se retrouve également dans le journal politico-satirique Pan.

 

Notes

  1.  https://pure.unamur.be/ws/portalfiles/portal/38567598/LeCentre_133.pdf [archive]
  2.  http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=CRIS_787_0001# [archive] Le centre politique des independants et cadres chretiens (CEPIC).Jacques Moden et Jean Sloover. Publié dans Courrier hebdomadaire du CRISP, 1978/2 (no 787)
  3.  « CPCP : Sous-série organique : Membre du Centre politique des indépendants et cadres chrétien (CEPIC) [MAIN_C_VII] » [archive], sur www.archives-cpcp.be (consulté le 16 mars 2021)
  4.  « L'ombre de l'extrême droite en Wallonie : le CEPIC » [archive], sur wallonica.org,  (consulté le 16 mars 2021)
  5.  « L'ombre de l'extrême droite en Wallonie : le CEPIC » [archive], sur wallonica.org,  (consulté le 16 mars 2021)
  6.  Veille Antifa Liège, « Théo Francken vend son programme aux industriels et financiers | Veille Antifa Liège » [archive] (consulté le 16 mars 2021)
  7.  « LA NEBULEUSE DE L'EXTREME DROITE FRANCOPHONE » [archive], sur Le Soir (consulté le 16 mars 2021)
  8.  « LA NEBULEUSE DE L'EXTREME DROITE FRANCOPHONE » [archive], sur Le Soir (consulté le 16 mars 2021)
  9.  [1] [archive]

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #CEPIC, #Extrême-droite, #Politique, #Belgique, #Mouvement chrétien des indépendants et des cadres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article