Théâtre royal des Galeries

Publié le 28 Septembre 2021

Le XIXe siècle voit fleurir de nouveaux théâtres un peu partout dans la capitale comme par exemple, le Théâtre royal des Galeries inauguré en 1847, le Théâtre de l’Alhambra ouvert en 1874.

Le Théâtre royal des Galeries est un théâtre de divertissement bruxellois subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, situé Galeries Saint-Hubert. Inauguré en 1847, Il abrite une activité théâtrale qui continue d'accueillir 100.000 spectateurs par an1.

 

Les débuts

À l'origine, au 19e siècle, le théâtre programme du drame romantique, du mélodrame et de l’opérette2. Dans la première moitié du XXe siècle, la programmation devient avant-gardiste et comprend du ballet russe3.

Crédit Facebook

En 1951, le Théâtre est détruit et confiés aux soins l'architecte Paul Bonduelle et le décorateur Stéphane Jasinski. Si la salle conserve son aspect de style italianisant avec ses velours rouge et or, la restauration est réalisée pour que les 850 places soient dorénavant de face pour le confort du spectateur. Le peintre surréaliste René Magritte est l'auteur de la fresque « nuageuse » sur le plafond de la salle4,5.

Depuis 1953

Depuis 1953 on peut y assister aux spectacles de la Compagnie des Galeries fondée par Jean-Pierre Rey et subventionnée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le répertoire comprend du théâtre de boulevard et des pièces d'auteurs belges allant du drame à la comédie. En plus, la compagnie donne une Revue satirique de fin d'année6.

D'un riche répertoire, ce théâtre a fait connaître au-delà de Bruxelles ses comédiens grâce, notamment, à la pièce Le Mariage de Mademoiselle Beulemans enregistrée et diffusée en 1978 par la RTBF ; cette représentation, diffusée en Belgique et à l'étranger, mettait en scène les acteurs fétiches comme Christiane Lenain, Jacques Lippe et Ania Guedroitz7.

La compagnie est actuellement dirigée par David Michels qui aussi met en scène « La revue ». 8,9 pendant la période des fêtes de fin d’année. 30.000 spectateurs en moyenne assistent à ce show satirique qui revisite l’actualité de l’année à travers l’humour10.

Le Théâtre des Galeries conserve son image de théâtre de divertissement où de nombreux auteurs contemporains sont prévus dans la programmation11.

Subventions

En 2016, la Société a reçu une subvention d’exploitation de 876.273,55 €. Pour ce faire, le théâtre doit programmer au moins 25 pièces différentes, dont au moins cinq d’auteurs belges, et accueillir au moins 120 000 visiteurs payants12.

Notes et références

  1.  « La légende du Théâtre des Galeries - Portail de la culture en Fédération Wallonie-Bruxelles » [archive], sur www.culture.be (consulté le)
  2.  « La légende du Théâtre des Galeries - Portail de la culture en Fédération Wallonie-Bruxelles » [archive], sur www.culture.be (consulté le)
  3.  Paysdehuy, « A la découverte du Théâtre Royal des Galeries à Bruxelles | Pays de Huy » [archive] (consulté le )
  4.  « Historique – TRG » [archive] (consulté le )
  5.  « Théâtre Royal des Galeries Saint Hubert » [archive], sur Vivre à Bruxelles,  (consulté le )
  6.  « Historique – TRG » [archive] (consulté le )
  7.  Paysdehuy, « A la découverte du Théâtre Royal des Galeries à Bruxelles | Pays de Huy » [archive] (consulté le )
  8.  « David Michels, une galerie de talents » [archive], sur Le Soir Plus(consulté le )
  9.  Cavalier Yves, « L’homme-orchestre des Galeries » [archive], sur La Libre.be (consulté le )
  10.  « La légende du Théâtre des Galeries - Portail de la culture en Fédération Wallonie-Bruxelles » [archive], sur www.culture.be (consulté le)
  11.  « Historique – TRG » [archive] (consulté le )
  12.  Paysdehuy, « A la découverte du Théâtre Royal des Galeries à Bruxelles | Pays de Huy » [archive] (consulté le )

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Théâtre royal des Galeries, #Christiane Lenain, #Théâtre, #Bruxelles, #1847, #Belgitude

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article