Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes

Publié le 5 Mai 2008

 
Le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes est un établissement culturel pluridisciplinaire consacré aux musiques arabes. Il réunit dans le cadre d'une vision globale et intégrée les activités scientifiques et intellectuelles avec une programmation musicale de qualité. Le siège du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes se trouve au somptueux  Palais Ennejma Ezzahra, la demeure du Baron Rodolphe d'Erlanger à Sidi Bou Saïd, monument historique classé datant du début du XXème siècle et considéré parmi les joyaux de l'architecture en Tunisie.
Après avoir été dirigé par Mourad Sakli, le centre est dirigé par  Anas Ghrab.
 
1-IMG_4760.JPG

Il est regrettable toutefois que les autorités tunisiennes interdisent formellement d'après un des guides du musée les prise de photos (même sans flash) de l'intérieur du lieu.

Notons également le nombre d'imprécisions sur l'exposition des instruments de musique.

Missions

  • Contribuer à la sauvegarde du patrimoine musical.
  • Promouvoir les études et les recherches en la matière.
  • Animer le Palais "Ennejma Ezzahra" en tant que monument.
  • Collecter et sauvegarder et étudier les instruments de musique.
  • Superviser le dépôt légal des phonogrammes.
  • Préparer des programmes à caractère artistique et intellectuel dans les divers domaines de la musique.
  • Œuvrer à la concrétisation de la complémentarité entre la musique et les autres expressions artistiques.
  • Œuvrer à l'établissement du patrimoine musical, à la réalisation et à la diffusion de toute recherche ou étude y afférant.
  • Encourager la création, l'édition et la réédition d'œuvres musicales de qualité.
     
    Prestations
  • Faciliter l'accès des visiteurs au Palais du Baron d'Erlanger et à l'Exposition d'Instruments de Musique.
  • accueillir les chercheurs en musicologie au sein de la Phonothèque nationale.
  • Organiser des concerts de musique tunisienne et étrangère comme Mûsîqât

Bases de données

Une base de données pour la gestion des documents sonores est en phase de préparation.

  • Etablissement de la carte musicale de la Tunisie.
  • Enrichissement et consolidation du fonds de la Phonothèque Nationale.
  • Entreprendre des études et recherches en musicologie et en organologie.
  • Promouvoir une collection de C.D. avec un label de qualité "Ennejma Ezzahra".

L’Académie arabe pour la musique, (relevant de la Ligue arabe), a  remis au Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM-Ennejma Ezzahra) le prix des institutions et des troupes musicales. 

Cette académie  décerne tous les deux ans  quatre prix d'honneur  à savoir  : les prix de l'interprétation, de la recherche et de la production et le prix des institutions et des troupes qui a été remporté par  le centre Ennejma Ezzahra.

C'est la troisième fois que la Tunisie remporte ce prix. En effet, le prix de l'Académie a été décerné pour la première fois en 1999, et a été remporté par le Dr. Salah Al Mahdi (Tunisie) en tant que chercheur en musique. En 2002, le chercheur et musicologue tunisien Dr. Mahmoud Guettat a également été primé.

La liste des lauréats de l'année 2009 comprend la chanteuse algérienne Warda (prix de l'interprétation), le chercheur en musicologie marocain Abdel-Aziz Bin Abdul Jalil (prix des études et de recherches) et le compositeur irakien Habib Zahir Abbas (prix de la production).    Il est à signaler que ces prix sont octroyés à des compositeurs pour l'ensemble de leurs œuvres dans le domaine de la musique arabe, à des interprètes qui se sont distingués soit individuellement soit collectivement dans leur interprétation de la musique arabe populaire, traditionnelle, classique ou improvisée.

1-IMG_4750_1.JPG

Ils sont également décernés à des chercheurs arabes en musicologie pour l'ensemble de leurs études et recherches, ainsi qu'à des critiques pour l'ensemble de leurs écrits dans le domaine de la critique musicale arabe, et enfin à des éducateurs pour l'ensemble de leurs œuvres dans le domaine de l'enseignement de la musique arabe.

DA5_214832-copie-1.jpg

Voir aussi

 1-IMG_4755.JPG

Lien internet

Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes

Rédigé par Mario Scolas

Publié dans #Médias de diffusion - institutions et événements

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O

TUNIS, 28 Déc 2010 (TAP)- La saison culturelle 2011 s'ouvre, au Centre des musiques arabes et méditerranéennes (CMAM), au palais d'Ennejma Ezzhara à Sidi Bou Said, (banlieu nord de la capitale)
avec la septième édition de la rencontre "Jeunes virtuoses".

Bien que les couleurs de ce rendez-vous musical ne soient pas encore annoncées, la date est bien fixée du 18 au 26 février 2011.

A l'instar des éditions précédentes de cette manifestation dédiée au jeunes musiciens virtuoses âgés de moins de 25 ans, et ayant obtenu des prix (dans le cadre de concours nationaux ou
internationaux), les mélomanes auront droit à deux concerts par soirée à partir de 20H00 à Ennejma Ezzahra.

Comme à l'accoutumée, des rencontres-débats entre les musiciens participants et les étudiants de l'Institut de musique de Tunis (ISM) seront au programme. Un cd regroupant des extraits de divers
concerts de l'édition 2010 sortira à cette occasion.

Cette manifestation non compétitive ouverte aussi bien à la musique classique arabe qu'à la musique de chambre européenne est devenue depuis 2005 un rendez-vous bien ancré dans le paysage musical
tunisien avec à chaque fois un lot de nouveautés.

Espace ouvert aussi bien aux musiciens chevronnés et reconnus mais aussi à de jeunes talents confirmés ou en début de carrière musicale, cette rencontre a permis surtout de faire participer des
talents locaux en leur donnant la chance de dévoiler au grand public et aux spécialistes leur passion et leur talent.

Gagnant du succès, d'une année à l'autre, "jeunes virtuoses" est l'une des activités musicales organisées par le centre qui s'emploie, depuis sa création en février 2005, à sauvegarder et à mettre
en valeur le patrimoine musical universel en général tout en veillant à s'ouvrir sur les musiques issues d'autres régions du monde, pour une plus large perception de la musique.


Répondre
L

Données Générales



Les activités musicales organisées au palais du Baron d’Erlanger constituent la face visible du travail en profondeur entrepris par le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes. Depuis sa
création, le CMAM contribue à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine musical universel. Certes, la priorité est donnée à la musique tunisienne, arabe et méditerranéenne, mais cela
n’empêche nullement une ouverture grandissante sur les musiques issues d’autres régions du monde.

La nature des activités musicales du CMAM traduit d'abord une stratégie en matière de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine musical. En effet, outre les concerts, des master class ,des
colloques et des conférences sont organisés réguliérement pour offrir une meilleure compréhension – voire une nouvelle perception – du patrimoine.
L’approche du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes en matière de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine musical ne se limite pas aux essais de reconstitution des musiques
traditionnelles ou héritées. L’occasion est également offerte aux musiciens qui s’inspirent du patrimoine de présenter et promouvoir des créations nouvelles.

Sur un autre plan, le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes est un espace d’expression ouvert aussi bien aux musiciens chevronnés et reconnus, mais aussi à des jeunes au talent confirmé
mais encore en début de carrière musicale. Des manifestations spécifiques, comme par exemple " Jeunes Virtuoses à Ennejma Ezzahra" , leur sont réservées.

Son statut d’institution publique spécialisée et le caractére des activités musicales qu’il propose se conjuguent pour faire du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes un acteur central et
un élément décisif dans le paysage musical tunisien.

Deux espaces d’animation accueillent les manifestations musicales du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes :

- Une salle couverte d'une capacité de 200 sièges est aménagée dans le patio du palais Ennejma Ezzahra. Elle est destinée à accueillir les concerts donnés entre les mois de septembre et mai.

- Un espace d’animation en plein air d'une capacité de 600 sièges est aménagé sur l’esplanade du palais . Il est destiné à accueillir les concerts donnés au cours des mois d’été.

Les concerts programmés au CMAM font l’objet d’une large médiatisation à travers la presse et les medias audiovisuels. Les billets donnant accès aux spectacles sont en vente exclusivement au
guichet du Centre, à Sidi Bou Said. Au plein tarif, le prix d'un billet est de 10 dinars. Le tarif étudiant est de 5 dinars.


Répondre
L

Un kiosque à musique aménagé au Jardin Persan jouxtant le palais Ennejma Ezzahra, permettra aux promeneurs d’écouter de la musique (en boucle), tout en profitant de la nature et des vues imprenable
sur la baie de Tunis. Un deuxième kiosque verra le jour bientôt dans le petit enclos à coupole en flanc de colline, surplombant l’allée principale qui mène de l’entrée en porche au palais lui-même.
L’idée n’est peut-être pas nouvelle, mais elle a pris du temps pour trouver le chemin de la réalisation. Déjà en 1991, l’idée de la conception et de l’implantation de kiosques à musique, de repos
au profit des promeneurs était inscrite dans les programmes d’aménagement des parcs d’Ennejma Ezzahra. Mis en fonction pour la première fois lors de l’inauguration de l’exposition consacrée à
Mohammed Jammoussi, à l’occasion de la célébration du centenaire de sa naissance, le kiosque du Jardin persan a permis aux visiteurs du palais d’écouter des chansons et des pièces instrumentales de
Jammoussi pendant environ deux mois. A partir du début d’Août, c’est Chopin, dont on célèbre bicentenaire de sa naissance qui prend la relève, et ce pendant les deux mois d’août et de septembre. Un
programme des musiques qui seront diffusées dans le kiosque sera disponible au guichet du Centre et sur notre site .I l est prévu de d’alterner musique tunisienne, musique arabe et musiques de tous
les pays du monde.


Répondre
L

Le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes participera à la semaine culturelle tunisienne à Doha- Qatar (27 octobre- 2 novembre 2010) à travers une exposition d’instruments de musique
tunisienne. Cette semaine s’inscrit dans le cadre de la manifestation « Doha Capitale Culturelle arabe- 2010 dont le dernier quart comprend en plus de la semaine culturelle tunisienne des semaines
culturelles du Venezuela, du Liban, de Palestine, d’Iran, d’Oman, des Emirats Arabes Unis. La semaine tunisienne coïncidera avec la tenue de la 17e conférence des Ministres arabes de la Culture
prévue du 27 au 29 Octobre 2010. L’exposition présentera 11 instruments en usage dans les musiques classique , populaire et confrérique tunisienne.


Répondre