Devdas, coup de foudre à Bollywood !

Publié le 3 Avril 2009

Devdas est un roman Bengalî publié en 1917, écrit par Sarat Chandra Chatterjee (1876-1938). Ce roman est devenu un point de référence pour le cinéma hindi.

Synopsis
Devdas, le fils d'un riche propriétaire, et Paro, la fille d'un modeste voisin, s'aiment passionnément. Malheureusement, le père de Devdas n'accepte pas l'entrée de Parvati dans sa famille en raison des différences de classe sociale.

Paro va alors épouser contre son gré un propriétaire plus âgé qu'elle, et Devdas, parti à Calcutta, sombre dans l'alcoolisme... Symbole de la popularité sans égal du roman de Sarat Chandra Chattopadhyay, pas moins de dix adaptations du livre ont vu le jour en Inde de 1928 à nos jours, passant du muet à l'hindi et à différentes autres langues indiennes. Parmi les versions les plus marquantes, le Devdas de Bimal Roy a établi la popularité de l'acteur Dilip Kumar en 1955.

Dans une traduction d'Amarnath Dutta, le narrateur conclut cette histoire par ces mots émouvants : Je n'ai aucune idée de ce que Parvati est devenue maintenant à la suite de tant d'années. Je ne cherche pas à le savoir non plus. Mais c'est pour Devdas que j'éprouve un profond chagrin. Après avoir lu l'histoire tragique de sa vie, vous éprouverez sans doute le même sentiment que moi. Néanmoins, si jamais vous rencontrez un malheureux, un débauché et un pécheur comme Devdas, alors priez pour son âme. Priez pour que, quoi qu'il advienne, personne ne meure de la même façon pitoyable que Devdas. La mort n'épargne personne. Mais qu'à cette dernière heure, le front du mort reçoive le toucher de doigts affectueux, que la flamme de la vie s'éteigne sous le regard d'un visage empli d'affection et de compassion, qu'il voie au moins une larme dans les yeux d'un être humain. Ce serait pour lui un bonheur suffisant au moment de son départ pour l'autre monde.

Souvent comparé à un Roméo et Juliette indien, le roman connut un immense succès et fit l'objet de plusieurs traductions et de nombreuses adaptations cinématographiques en Inde, une des plus fameuses est celle de Bimal Roy, la plus récente étant celle de Sanjay Leela Bhansali.

Les point forts sont nombreux ! Visuellement, le film est magnifique - mouvements de caméra à rendre ivres de bonheur ; décors fastes et grandioses ; paysages d'un grand luxe (ah ! si le Gange et les bordels étaient comme ça en réalité, j'irais tout le temps à Calcutta !) ; costumes somptueux ; bijoux abondants (un peu trop quand même) ; enfin, et non le moindre des points, de belles héroïnes.

Pour ce qui est des numéros musicaux, la musique est entraînante et émotive, tandis que les danses sont complexes, superbement chorégraphiées et exécutées.

Fiche technique

Réalisateur et producteur : Sanjay Leela Bhansali
Pays : Inde
Année : 2002
Interprètes : Shah Rukh Khan, Aishwarya Rai, Madhuri Dixit, Jackie Shroff
Directeur musical : Ismail Darbar
Parolier : Nusrat Badr
Chorégraphes : Pandit Birju Maharaj, Saroj Khan, Vaibhavi Merchant, Pappu - Malu
Scénariste et dialoguiste : Prakash Ranjit Kapadia
Directeur photo : Binod Kumar Pradhan
Directeur artistique : Nitin Chandrakant Desa

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rachid 04/04/2009 19:42

Oui Mario ! Merci beaucoup !!!

rachid 04/04/2009 18:20

Oui Mario ! Je suis cosmopolite !

Mais c'est vrai que je le suis dans le monde du show biz ou je me sens bien et que j'aime.

J'aimerais être Ami avec Paris Hilton ! lol

Mon esprit se sens bien et proche du monde du cinéma, de la musique que du monde de comme la dit Raffarin 'La France d'en bas' 'L'Europe d'en bas' 'L'Afrique d'en bas' etc.... Mais je méprise pas ce monde mais je me sens pas proche, car j'ai l'esprit d'un artiste.

J'aime le monde du cinéma, ce monde ou l'on peut créer des fictions. Tu vois par toi même à quel point j'aime faire les vidéos sur Imouzzer et les tout petits films. J'aime créer ces vidéos et voir ce monde en image.

Je suis Heureux dans la vision de vidéos que j'ai fait sur Imouzzer ou quand j'ai fait un petit court (même si c'est très court). Mais mon rêve est de faire un petit court métrage cette année. J'aime les histoires dramatiques, ou l'on voit les sentiments de la personne.

Last Night in Orient 04/04/2009 18:30



C'est un projet génial ce court métrage que tu pourrais présenter au monde d'en bas...je t'encourage rien que sur cette idée !


Tu reviendra au Festival d'Agadir et de Marrakech en star avec tes acteurs favoris qui seront ceux que tu as choisi...je sais qui tu feras jouer cette fois Rachid !



rachid 04/04/2009 17:56

Pour info, le café crème dans une petite tasse me coutait 50 dh au café de la mamounia ! mais bon, j'ai voulu m'asseoir au moins une fois. J'étais seul quand j'ai bu mon café dans l'endroit. Le journalliste dont j'ai le nom mais m'échappe à présent. J'ai surement son nom et le nom du journal dans mes anciens dossier. Faut que je ressorte tout. D'ailleurs je l'ai pris en photo dans le jardin de la Mamounia. Il allait préparer à ce moment là une série de photos avec Mariane Denicourt, Patrick Timsit ... et y'avait une grande table pleine de fruits, patisseries et café, lait, thé.

Et Mariane Denicourt est venu se servir une tasse et ma dis en se tournant vers moi, car j'étais juste à un mètre d'elle. 'vous voulez que je vous sert à un café ou un thé ?' j'ai eu des frissons ! ca ma fait bizarre de voir une actrice me dire cela. En faite je l'ai connu cette année, car je ne la connaissais pas avant. Elle était super gentille et j'ai biensur fait des photos avec elle.

Je devrais scanner les photos et faire une vidéo spécial 'Rachid et les vedettes du show biz à Marrakech en 2002'. Mais je vais faire premièrement des photos de mon numérique sur les photos et te les envoyés par mail pour aujourd'hui.

Last Night in Orient 04/04/2009 18:10


Oui Rachid, bien que cela n'a pas un lien direct avec Imouzzer Kandar, cela pourrait amener au moins tes amis à vivre cela et à démontrer que tu es cosmopolite ! Cela fait partie d'un moment clé de
ta vie et cela me bouleverse d'entendre toutes ces aventures avec les plus grandes stars ! Baigné dans le festival malgré toi ! Vivement une vidéo avec tout cela !


rachid 04/04/2009 17:22

J'ai profité de visité tout les palaces de la ville et chaque jour j'avais droit à une balade en voiture en rolls rolls, limousine etc... je rigole pas ! c'est vrai

car Hamid un ami d'Imouzzer travail dans la location de voiture de luxe et a une agence à l'aéroport de Marrakech. Quand il finissait son travail en fin de journée, ils nous faisaient balader en voiture et on a visité tout les palaces de la ville

Ce qui ma choqué, c'est que beaucoup de palace 5 étoiles était vide !

J'ai dis que si c'était en Europe, tout serait plein à craquer !

Last Night in Orient 04/04/2009 17:33


ô tu sais, il y a des 5***** à Bruxelles, mais pas de Palace !


rachid 04/04/2009 17:19

pour l'anecdote, je rentrai après a chaque fois à La Mamounia, alors que je n'avais pas de pass, rien du tout. Y'avait la sécurité. Et quand j'arrivais seul, les portiers m'ouvraient la porte !

J'ai dis dans ma tête 'si vous saviez qui je suis' 'juste un admirateur de cinéma' . Ils pensait que je faisait partie soit de la clientèle, soit du cinéma.

J'ai saluer Orlando le frère de Dalida. Il avait l'air choqué que j'aille le voir et lui parlé de sa soeur. J'ai demandé que je cherche toute les chansons de Dalida en Arabe. Il ma dit qu'il allait m'envoyé par courrier un cd. Je lui ai donné mon adresse. Mais j'ai rien reçu. !

Last Night in Orient 04/04/2009 17:34


Orlando, t'a oublié, peut-être lui rappellera-t-on sa promesse non tenue via ce blog !