Juanito Valderrama

Publié le 4 Février 2010

Juan Valderrama Blanca, mieux connu sous le nom de Juanito Valderrama (né le 24 mai 1916, Torredelcampo, Jaén – décédé le 12 avril 2004, Espartinas, Séville) fut célèbre compositeur et chanteur de flamenco espagnol.

Juan Valderrama Blanca, mieux connu sous le nom de Juanito Valderrama (né le 24 mai 1916, Torredelcampo, Jaén – décédé le 12 avril 2004, Espartinas, Séville) fut célèbre compositeur et chanteur de flamenco espagnol.

On retient parmi ses coplas remarquables "El Emigrante", écrite en 1949, en l'hommage de millions d'espagnols qui laissèrent leur patrie pour diverses raisons après la guerre civile espagnole

Biographie

Né au sein d'une famille d'agriculteurs pauvres, il entame sa carrière musicale en 1935, au Cine Metropolitano de Madrid, pour la continuer pendant soixante ans.

Il pratique l'art du flamenco depuis son enfance lorsqu'il travaillait aux champs.

En 1934 il fit connaissance de Dolores Jiménez Alcántara, "Niña de la Puebla", et obtient l'autorisation paternelle de monter sur scène. Pendant la Guerre civile d'Espagne il rejoint l'armée républicaine contre les félons franquistes.

Valderrama est auteur de pratiquement toutes ses chanson et est monté sur scène avec une multitude d'artistes de flamenco de son époque.

 

Tengo que hacer un rosario
con tus dientes de marfil
para que pueda besarlo
cuando esté lejos de ti.

Sobre sus cuentas divinas
hechas con nardo y jazmín
rezaré pa' que me ampare
aquella que está en San Gil.

Adiós mi España querida,
dentro de mi alma
te llevo metida.
Aunque soy un emigrante
jamás en la vida
yo podré olvidarte.

Cuando salí de mi tierra
volví la cara llorando
porque lo que más quería
atrás me lo iba dejando.

Llevaba por compañera
a mi Virgen de San Gil,
un recuerdo y una pena
y un rosario de marfil.

Adiós mi España querida,
dentro de mi alma
te llevo metida.
Aunque soy un emigrante
jamás en la vida
yo podré olvidarte.

Yo soy un pobre emigrante
y traigo a esta tierra extraña
en mi pecho un estandarte
con la alegría de España.

Con mi patria y con mi novia
y mi Virgen de San Gil,
y mi rosario de cuentas
yo me quisiera morir... ...

 

Discographie incomplète

  • 2001 Don Juan
  • 2002 Juanito Valderrama (2CD - Best Of)
  • 2004 Adiós, mi España querida (2CD - Best Of)

Biographie

Il est né le 24 mai 1916 à Torredelcampo, Jaén, (Espagne) au sein d'une famille d'agriculteurs.

À tout juste huit ans, il remporte le premier prix d'un concours amateur dans sa ville. Il fait ses débuts à quatorze ans dans le spectacle de Dolores Jiménez Alcántara, la Niña de la Puebla, avec qui il tourne dans toute l'Espagne1. Il a commencé dans le chant flamenco, mais il s'est rapidement tourné vers la copla. La carrière de Valderrama commence en 1935, au Cine Metropolitano de Madrid, et continue pendant soixante ans.

Pendant la Guerre civile il rejoint un régiment républicain.

Valderrama est auteur de pratiquement toutes ses chansons et est monté sur scène avec une multitude d'artistes de flamenco de son époque. Son œuvre compte plus de 700 morceaux enregistrés. On retient parmi ces derniers El Emigrante, écrit en 1947, en hommage aux millions d'Espagnols qui laissèrent leur patrie pour diverses raisons après la guerre civile espagnole1,2.

En 2002, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports3.

Il a épousé Dolores Abril, avec qui il a eu deux enfants, Juan, également chanteur, et Blanca1,4.

Juanito Valderrama meurt le 12 avril 2004 à son domicile d'Espartinas des suites d'un arrêt cardiaque, plusieurs semaines après avoir été admis dans un hôpital de Bormujos1.

Filmographie

Notes et références

  1.  Revenir plus haut en :a b c et d (es) « Juanito Valderrama - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  2.  « reportaje » [archive], sur www.elmundo.es (consulté le )
  3.  (es) « Relación de premiados del año 2002 » [archive], sur Ministère de la Culture,  (consulté le ) [PDF].
  4.  (es) « Juanito Valderrama, el "emigrante" que nunca se fue de España » [archive], sur 65 y más - El diario de las personas mayores,  (consulté le ).

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Juanito Valderrama, #Coplas, #Copla, #musiques espagnoles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Merci pour ce partage, je ne connais pas assez cet auteur.<br /> @mitié
Répondre
A
<br /> A la mémoire de mon pére réfugié politique qui ne reverra jamais sa patrie....<br /> <br /> <br />
Répondre