Melina Mercouri, l'engagement dans la citoyenneté et la médiocrité de la dictature

Publié le 4 Février 2012

Melina_Mercouri-1.JPG

Lorsque le régime dictatorial des colonels priva l'artiste de sa citoyenneté grecque, elle répondit : « Je suis née grecque et je mourrai grecque. M. Pattakos est né dictateur et mourra dictateur. »

Combien d'artistes se réclament-il d'un pouvoir dans un régime dictatorial sous couverture d'être de bons patriotes ?

 

 

 

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Musiques du monde

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article