Publié le 1 Septembre 2018

Les Oiseaux de passage (Pájaros de verano) est un film mexicano-colombien de Ciro Guerra et Cristina Gallego, sorti en 2018.

Dans les années 1970, en Colombie, une famille d’indigènes Wayuu se retrouve au cœur de la vente florissante de marijuana à la jeunesse américaine. Quand l’honneur des familles tente de résister à l’avidité des hommes, la guerre des clans devient inévitable et met en péril leurs vies, leur culture et leurs traditions ancestrales. C’est la naissance des cartels de la drogue.

Ciro Guerra
Né en 1981 à Río de Oro en Colombie, ses deux premiers films L’Ombre de Bogotá et Les Voyages du vent ont été sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux, ont été commercialisés dans plusieurs pays et ont reçu plus de 40 prix. L’Étreinte du serpent, son troisième long métrage, a remporté le prix Art Cinéma Award à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes et est devenu le premier film colombien à être nommé pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.


Cristina Gallego
Née à Bogotá en 1978, Cristina Gallego est diplômée de l'université nationale en cinéma. En 2001, elle crée la compagnie Ciudad Lunar avec Ciro Guerra. Ensemble ils produisent ses longs métrages L’Ombre de Bogotá, Les Voyages du vent et L’Étreinte du serpent. Elle a également produit d’autres réalisateurs tels que Pedro Aguilera, Abner Benaim et Annemarie Jacir.

Cristina enseigne dans différentes écoles de cinéma et a été invitée comme conférencière aux Nations Unies à Genève.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Les Oiseaux de passage, #Cinéma, #2018, #Pájaros de verano, #Colombie

Repost0

Publié le 1 Septembre 2018

"La dame au poncho rouge", comme elle s'appelait, a défié les valeurs morales du pays et du temps en portant des pantalons, en buvant de la tequila et en fumant des cigares tout en chantant des chansons d'amour. J'ai refusé de changer les pronoms. Chavela était une pionnière audacieuse et rebelle qui a défié les stéréotypes de genre et de sexualité à un moment où vivre une vie homosexuelle de manière ouverte pouvait être dangereux. Elle a enregistré 80 albums

L'histoire de Chavela était entourée de mythes, qui seront révélés dans ce documentaire où son esprit libre et provocateur est montré.

L'histoire de Chavela était entourée de mythes, qui seront révélés dans ce documentaire où son esprit libre et provocateur est montré.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Chavela Vargas

Repost0

Publié le 30 Août 2018

Pourquoi se plaindre de l’état de la musique pop actuelle ? En explorant la marge, vous découvrirez à quel point elle bruisse, bourgeonne et bouge. Et ce, au sens le plus large du terme. Chaque année, le festival Feeërieën essaie de dévoiler une part de cette beauté (brute) et opte résolument pour des artistes moins connus en les regroupant par thème. Après tout, l’expérience (la vraie) est favorisée par la découverte, plus que par le décor. Même si les Feeërieën ne seraient pas les Feeërieën sans les splendeurs naturelles du parc de Bruxelles… Une expérience au carré, donc !
Pourquoi se plaindre de l’état de la musique pop actuelle ? En explorant la marge, vous découvrirez à quel point elle bruisse, bourgeonne et bouge. Et ce, au sens le plus large du terme. Chaque année, le festival Feeërieën essaie de dévoiler une part de cette beauté (brute) et opte résolument pour des artistes moins connus en les regroupant par thème. Après tout, l’expérience (la vraie) est favorisée par la découverte, plus que par le décor. Même si les Feeërieën ne seraient pas les Feeërieën sans les splendeurs naturelles du parc de Bruxelles… Une expérience au carré, donc !
Pourquoi se plaindre de l’état de la musique pop actuelle ? En explorant la marge, vous découvrirez à quel point elle bruisse, bourgeonne et bouge. Et ce, au sens le plus large du terme. Chaque année, le festival Feeërieën essaie de dévoiler une part de cette beauté (brute) et opte résolument pour des artistes moins connus en les regroupant par thème. Après tout, l’expérience (la vraie) est favorisée par la découverte, plus que par le décor. Même si les Feeërieën ne seraient pas les Feeërieën sans les splendeurs naturelles du parc de Bruxelles… Une expérience au carré, donc !
Pourquoi se plaindre de l’état de la musique pop actuelle ? En explorant la marge, vous découvrirez à quel point elle bruisse, bourgeonne et bouge. Et ce, au sens le plus large du terme. Chaque année, le festival Feeërieën essaie de dévoiler une part de cette beauté (brute) et opte résolument pour des artistes moins connus en les regroupant par thème. Après tout, l’expérience (la vraie) est favorisée par la découverte, plus que par le décor. Même si les Feeërieën ne seraient pas les Feeërieën sans les splendeurs naturelles du parc de Bruxelles… Une expérience au carré, donc !

Pourquoi se plaindre de l’état de la musique pop actuelle ? En explorant la marge, vous découvrirez à quel point elle bruisse, bourgeonne et bouge. Et ce, au sens le plus large du terme. Chaque année, le festival Feeërieën essaie de dévoiler une part de cette beauté (brute) et opte résolument pour des artistes moins connus en les regroupant par thème. Après tout, l’expérience (la vraie) est favorisée par la découverte, plus que par le décor. Même si les Feeërieën ne seraient pas les Feeërieën sans les splendeurs naturelles du parc de Bruxelles… Une expérience au carré, donc !

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #2018, #Bruxelles, #Concert, #Bons plans, #Belgique, #Actualités, #Feeërieën, #Festival

Repost0