Publié le 1 Avril 2017

Gilbert Baker, artiste de San Francisco connu pour avoir conçu le drapeau arc-en-ciel devenu un emblème de la communauté homosexuelle, est mort à l’âge de 65 ans, a annoncé vendredi son compagnon.

Gilbert Baker, artiste de San Francisco connu pour avoir conçu le drapeau arc-en-ciel devenu un emblème de la communauté homosexuelle, est mort à l’âge de 65 ans, a annoncé vendredi son compagnon.

Créé en 1978, à San Francisco par l'artiste Gilbert Baker, ce drapeau est conçu et utilisé pour répondre aux besoins d'identification de la communauté Gay et Lesbienne, et notamment pour les défilés. Cet artiste s'est inspiré des symboles de la culture populaire hippie et au drapeau à 5 couleurs utilisé par les groupes de défense des Droits des Noirs.

Pour son projet, Baker met en exergue 8 couleurs, chacune d'entre elle ayant une signification représentant un aspect de l'histoire des lesbiennes et des gays (le vert symbolisait l'homosexualité sous l'Angleterre Victorienne, le violet était un signe de reconnaissance dans les années 1960 et le rose avait été utilisé pour la déportation des gays par les le régime nazi). 

Rose pour la sexualité;

Rouge pour la vie;

Orange pour le réconfort, la santé;

Jaune pour le soleil; Vert pour la nature;

Turquoise pour l'harmonie;

Bleu pour l'art;

Violet pour l'esprit, la spiritualité

Ce drapeau sera utilisé en 1978 lors du défilé de la journée de liberté Gay et Lesbienne de San Francisco. C'est la seule année ou le drapeau sera composé des 8 couleurs. En 1979, pour ce même défilé, Gilbert Baker demande à une compagnie de produire ce rainbow flag en série. Malheureusement, les couleurs rose et turquoise ne sont pas disponible et elles sont donc supprimées du drapeau qui n'en gardera que 6 couleurs. De plus, le bleu utilisé sera remplacé par un bleu royal. Cette même année, le premier adjoint au maire de San Fransisco, qui ne cachait pas son homosexualité, fût assassiné. Depuis, le drapeau symbolise également l'unité des gays et lesbiennes suite à cette tragédie. Le drapeau LGBT, mondialement connu aujourd'hui, était né !

Baker a servi dans l'armée américaine de 1970 à 1972. Il a été en poste à San Francisco au début du mouvement pour les droits des homosexuels. Après sa sortie de l'armée, il a appris à coudre. Il a utilisé son talent pour créer des bannières pour des défilés de protestation pour le droits des gays et de l'anti-guerre. C'est durant cette époque qu'il se lie d'amitié avec Harvey Milk.

En 1979, il a commencé à travailler à la Compagnie Paramount Flag à San Francisco, alors situé à l'angle sud-ouest de Polk Street et Post Street dans le quartier Polk Gulch. Gilbert Baker a travaillé pour Dianne Feinstein, le premier ministre de la Chine, les présidents de France, le Venezuela et les Philippines, le roi d'Espagne, et bien d'autres. Il a également conçu des créations pour de nombreuses manifestations civiques. À cette période, il s'est également engagé chez les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence sous le nom de Sister Chanel 2001. En 1984, il a conçu les drapeaux de la Convention nationale démocrate.

En 1994, Gilbert Baker a déménagé à New York et a continué son travail de création et d'activisme. Cette année-là, il a créé le plus grand drapeau du monde (à l'époque) à l'occasion du 25e anniversaire des émeutes de Stonewall qui a eu lieu en 1969.

En 2003, pour commémorer le 25e anniversaire du drapeau de Rainbow, Gilbert Baker a créé un drapeau arc-en-ciel dans le golfe du Mexique à Key West. Après la commémoration, il a envoyé des sections de ce drapeau à plus de 100 villes à travers le monde.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Avril 2017

Citola construída por Francisco Luengo a partir dos instrumentos representados no Pazo de Xelmírez (s. XIII) en Santiago de Compostela.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Instruments de musique

Repost0

Publié le 31 Mars 2017

 En douze mois, la Turquie a payé le prix fort au terrorisme, avec la reprise du conflit kurde et les combats en Syrie voisine. En douze mois, la Turquie a payé le prix fort au terrorisme, avec la reprise du conflit kurde et les combats en Syrie voisine.

En douze mois, la Turquie a payé le prix fort au terrorisme, avec la reprise du conflit kurde et les combats en Syrie voisine. En douze mois, la Turquie a payé le prix fort au terrorisme, avec la reprise du conflit kurde et les combats en Syrie voisine.

Dans le contexte sécuritaire actuel (attentats à Istanbul le 10 décembre 2016 et le 1er janvier 2017 dans la discothèque Reina, à Kayseri le 17 décembre 2016, et attaque contre l’ambassadeur de la Fédération de Russie à Ankara le 19 décembre), il est recommandé de faire preuve d’une très grande vigilance lors des déplacements, en particulier dans les lieux de forte affluence et les quartiers touristiques, d’éviter les rassemblements et de se tenir à l‘écart des postes de police et de gendarmerie ainsi que des bâtiments officiels qui peuvent constituer des cibles privilégiées. Par ailleurs, les intérêts et les ressortissants français en Turquie peuvent être également pris pour cible.

Suite à la tentative de coup d’État du 15 juillet, le Conseil des ministres de la République de Turquie mis en place l’état d’urgence, reconduit le 19 octobre 2016 sur tout le territoire pour une période de trois mois.

Les abords immédiats des frontières avec la Syrie et l’Irak sont formellement déconseillés (cf. carte de la rubrique « Sécurité » de la présente fiche).
Les départements du Sud et du Sud-est du pays sont déconseillés sauf raison impérative à cause du conflit en Syrie et des affrontements entre les forces de sécurité turques et les militants du PKK, qui peuvent causer des dommages collatéraux.

Suite aux actions anti-terroristes en Belgique et les évènements en Syrie et Iraq, il est demandé aux compatriotes de se montrer particulièrement vigilants compte tenu de la menace terroriste accrue vis-à-vis des intérêts belges. Il est par conséquent conseillé de consulter régulièrement les conseils aux voyageurs et de prendre les mesures de précaution élémentaires. Il est également recommandé de suivre scrupuleusement les consignes des autorités locales. 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Tourisme en Turquie, #2017, #Tourisme, #Actualités, #Turquie

Repost0