Publié le 10 Décembre 2015

« Une civilisation qui n'exporterait pas hommes, façons de penser ou de vivre est inimaginable. » et encore : « Pour une civilisation, vivre c'est à la fois être capable de donner, de recevoir, d'emprunter. »

« Une civilisation qui n'exporterait pas hommes, façons de penser ou de vivre est inimaginable. » et encore : « Pour une civilisation, vivre c'est à la fois être capable de donner, de recevoir, d'emprunter. »

Cette citation de Fernand Braudel est parfois dévoyée par les propagandistes communautaristes et religieux pour justifier au sein de notre civilisation occidentale l'installation d'incultures de natures athéophobes, sexistes, homophobes, antisémites inspirées par les religions - y souscrivent certains « intellectuels », en général complaisamment très médiatisés pour produire du spectacle, tributaires d'un imaginaire qui ne leur permet pas de concevoir que les religions n'ont pas, ( loin s'en faut ), le monopole de la spiritualité ni de l'Éthique - sinon autrement, comment pourrait-ils subodorer que l'absence de religion ne crée aucun vide sinon pour ceux des femmes et des hommes qui refusent de penser ? - en fait, ils font partis de ces sortes de Don Quichotte grassement payés ( parfois sous la manche ) incapables de s'appuyer pour alimenter une réflexion utile à la collectivité sur les réalités de nos sociétés. Tous les courants des intégrismes religieux se dédient pareillement à ce que l'on peut décrire comme une utopie médiévale réactionnaire, c'est-à-dire un projet de société imaginaire et mythique qui n'est pas tourné vers le futur, mais vers le passé.
«Nous recevons tous au berceau les croyances de notre tribu en tatouage ; la marque peut sembler superficielle, elle est indélébile.» [ Oliver Wendell Holmes ] - Discours de 1860

«Nous recevons tous au berceau les croyances de notre tribu en tatouage ; la marque peut sembler superficielle, elle est indélébile.» [ Oliver Wendell Holmes ] - Discours de 1860

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Religion, #Libre Pensée

Repost0

Publié le 10 Décembre 2015

La religion la plus honnie au monde n'en serait pas une. Selon un rapport accablant de l'Union internationale humaniste et éthique (IHEU), la liberté de conscience serait bien moins respectée que la liberté de culte, y compris dans les démocraties occidentales.

La religion la plus honnie au monde n'en serait pas une. Selon un rapport accablant de l'Union internationale humaniste et éthique (IHEU), la liberté de conscience serait bien moins respectée que la liberté de culte, y compris dans les démocraties occidentales.

Ce rapport indique de manière ciconstanciée que l'écrasante majorité des pays ne respectent pas les droits des athées et des libres penseurs, même s'ils ont signé les conventions de l'ONU sur le droit à l'égalité de tous les citoyens. La discrimination contre les athées est une forme d'intolérance religieuse à l'encontre des non-croyants et elle est désignée sous le nom d' « athéophobie ».  On y apprend que l'Athéisme est puni de peines de prison dans 39 des 55 Etats où critique et offense de la religion sont pénalement poursuivies. Les athées sont menacés de mort dans 13 de ces pays dont 3, l'Arabie saoudite, l'Iran et le Pakistan, ont la peine de mort pour blasphème explicitement inscrite dans leur droit pénal! Si l'on pense plus volontiers à des pays musulmans, où l'incroyance peut conduire à la peine de mort, le rapport souligne que la négation de l'athée est le trait juridique le mieux partagé dans le monde. 

 

Si cet état de persécution de l'incroyance remonte déjà depuis les fondement de notre Civilisation occidentale, pensons à ces philosophes suspects d'athéisme, d'impiété ou d'hérésie à l'époque où les Athéniens brûlèrent les livres de Protagoras et offrirent une récompense pour qui le tuerait. Platon observe dans ses écrits une sorte de black-out sur le matérialiste Démocrite. Cicéron, en revanche, rappelle qu'à son époque plus personne ne croit réellement qu'Atlas porte la voûte céleste sur ses épaules, la persécution des non-croyants s'est encore accentuée en 2014, ressort-il de ce rapport de l'IHEU, qui fait état des persécutions envers les athées, les non-croyants et les humanistes dans le monde.

Si cet état de persécution de l'incroyance remonte déjà depuis les fondement de notre Civilisation occidentale, pensons à ces philosophes suspects d'athéisme, d'impiété ou d'hérésie à l'époque où les Athéniens brûlèrent les livres de Protagoras et offrirent une récompense pour qui le tuerait. Platon observe dans ses écrits une sorte de black-out sur le matérialiste Démocrite. Cicéron, en revanche, rappelle qu'à son époque plus personne ne croit réellement qu'Atlas porte la voûte céleste sur ses épaules, la persécution des non-croyants s'est encore accentuée en 2014, ressort-il de ce rapport de l'IHEU, qui fait état des persécutions envers les athées, les non-croyants et les humanistes dans le monde.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Religion, #Maroc, #Actualités, #2015, #Histoire, #athéisme, #Libre Pensée

Repost0

Publié le 9 Décembre 2015

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #1977, #Carlos Mejía Godoy, #Son tus perjúmenes mujer

Repost0