Publié le 9 Septembre 2015

Meat Loaf - I'd Do Anything For Love (But I Won't Do That)

I'd Do Anything for Love (But I Won't Do That) est le titre de cette fantastique chanson et musique de rock wagnérien titrée par le Grammy Award composée et écrite par Jim Steinman, et enregistrée par Meat Loaf. La chanson est sortie en 1993 et est le premier single de l'album Bat Out of Hell II: Back Into Hell.

La presse musicale nomme souvent ce style de musique comme étant du rock wagnérien qui est d'ailleurs le terme musical originellement utilisé par le producteur et compositeur Jim Steinman lui-ême (pour décrire la trilogie des albums intitulée Bat Out of Hell de Meat Loaf) se référant au lancement du rock and roll au vingtième siècle, à l'opéra de Richard Wagner, et de Wall of Sound de Spector.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #rock wagnérien, #rock

Repost0

Publié le 9 Septembre 2015

Discret et effacé, le cheikh Khaled Bentounès est aujourd'hui le chef spirituel d'une confrérie mystique qui compte des dizaines de milliers d'affiliés dans le monde musulman.

"Tous les intégrismes imposent un ordre qu'ils veulent immuable, oubliant ainsi que la religion interprétée à la lettre n'enseigne que des vérités superficielles, sources de bien des drames. La véritable spiritualité est une recherche permanente de la réalité du message pour savourer, dans le partage, la richesse de la Vie et l'intarissable flux du divin qu'elle porte en elle." Cheikh Khaled Bentounès

 

En 1986, le cheikh Bentounès participe aux rencontres d’Assise (Italie) à l’appel du Pape Jean-Paul II - qu'il rencontre. En 1990, il fonde les Scouts musulmans de France, l'association est reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports comme association nationale d'éducation populaire et fait partie de la fédération française du scoutisme français depuis 1994. En 1999, il crée l'association Terre d'Europe, trait d'union entre l'islam et le monde occidental afin de favoriser un dialogue de paix et de réconciliation. Puis la même année sur invitation du Dalaï Lama, il rejoint la rencontre inter tradition en Savoie. En janvier 2000, le cheikh Bentounès est l'initiateur du colloque international "pour un islam de paix" qui se déroule à l'Unesco. En 2001, il fonde l'association AISA (Association internationale soufie Alawiyya) à Drancy dont il est le président. En 2003, le cheikh Bentounès est l'un des fondateurs du conseil français du culte musulman. En 2012, L'association AISA est reconnue comme organisation non gouvernementale internationale (ONGI) par l'ONU et elle vient d'acquérir le statut consultatif spécial auprès de l'ECOSOC (Conseil économique et social de l'ONU). L'association AISA ONGI a pour vocation principale d'œuvrer à l'émergence d'une société du mieux vivre ensemble, en s'appuyant sur un héritage spirituel et humaniste. Elle œuvre dans le domaine de la paix, de la dignité humaine, du rapprochement entre les peuples et de la fraternité mondiale. En octobre 2014, l'association AISA ONG a organisé à Oran (Algérie) le Congrès international féminin pour une culture de Paix "Parole aux femmes". Ce Congrès, une première mondiale, a eu pour objectif d'amorcer une réflexion, sur l'importance des femmes et du féminin pour l'humanité. (Sources : Wikipedia)

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #2015, #Bruxelles, #musiques liturgiques, #Bons plans, #Musiques algériennes

Repost0

Publié le 9 Septembre 2015

Entouré des musiciens de l' Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, le maestro tunisien convie les membres de son quatuor pour une conversation dépouillée et sans emphase, où la musique se déploie, subtile, intense ; une communion soulignée par les effets de texture, les ornementations raffinées et les couleurs chatoyantes des cordes.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #2015, #Jazz, #Musiques tunisiennes, #musique classique, #Bruxelles, #Bons plans

Repost0