Publié le 20 Septembre 2014

Entre Orient et occident avec des senteurs musicales aussi riches que variées s’annonce le programme de la 9ème édition de Musiqat prévue du 25 septembre au 2 octobre 2014, présenté jeudi au Palais Ennejam Ezzahra à Sidi Bou Saïd.

« Musiqat », festival des musiques traditionnelles et néo- traditionnelles, aura lieu au Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM) à Sidi Bou Said.

L’édition 2014 s’aligne dans le même concept choisi depuis la création du festival en invitant des artistes de différentes références musicales, souligne Soufiene Feki directeur général de la CMAM.

Sept spectacles sont prévus par Musiqat 2014 avec des artistes venus d’Iran, Maroc, Palestine, Espagne, Mali, Inde et de Tunisie.

L’Iran sera à l’honneur avec un spectacle de Majid Derakhshani qui ouvrira le bal accompagné de la voix de Sahar Abdallah Mohammadi.

Le tunisien Mounir Troudi sera présent à la clôture du festival avec un nouveau spectacle « Ichara ».

Donnant un avant goût sur son spectacle, Mounir Troudi explique aux médias que « Ichara » sera libéré de l’image soufi pour adopter une approche moderne.

Au programme, Sana Moussa chantera des classiques de la musique arabe et des chansons du patrimoine palestinien tel que le « Mijana » alors que la marociane « Oum » présentera des chansons soul avec des sonorités africaines, sahraouies et touareg.

L’Afrique subsaharienne sera représentée par le malien Abou Diarra, maître du Kamale Ngoni (harpe/guitare).

La danse sera spécialement présente dans cette édition avec deux soirées flamenco avec la danseuse espagnole Luis Carrasca.

Les organisateurs de Musiqat 2014 ont, par ailleurs, annoncé une séries de restrictions sur la présence des médias qui couvriront le festival Musiqat.

Il s’agit des badges d’entrée qui seront limités à 10 pour chaque spectacle. Des restrictions seront aussi appliquées aux enregistrements vidéos, la prise de photos et les déclarations des artistes.

 

Musiqat 2014, une édition de 7 spectacles à référentiel musical varié

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Musiques tunisiennes, #Concert, #Tunisie, #Actualités, #musique, #Bons plans

Repost0

Publié le 19 Septembre 2014

30 millions de visions sur Youtube, et probablement le tube qui a le mieux marché au Maghreb ces dernières année. Le groupe « Babylone » explose en Algérie. Le groupe a remporté deux prix en 2014, dont celui de la meilleure chanson de l’année avec son tube “Zina”, lors de la cérémonie des Algerian Music Awards. 

Le groupe Babylone est né fin 2012. Il est composé de trois amis : Amine le chanteur auteur et compositeur ainsi que son copain d'enfance Rahim guitariste compositeur issu d'une famille artistique, originaires tous les deux de Gouraya, et leur copain de faculté, Ramzy, originaire de Constantine, guitariste-né et également compositeur du groupe Babylone.

Aujourd'hui je suis avec toi et j'espère que demain aussi
Le destin écrit que je suis à tes côtés

ah mon coeur regarde l'amour que j'ai, où il m'a lancé 
Au dessus de la mer claire, avec ses vagues il m'a emmené avec lui

Il a suivi les vents de l'amour et chez toi il m'a déposé, il m'a dit au revoir et de faire attention de ne pas oublier mon amour.
 

Refrain
Hé Zina, ce que tu nous as fait
Moi et mon coeur, nous t'avons cherché mais pas trouvé
(bis)

Ils m'ont dit que tu es sortie dans l'obscurité et tu m'as demandé
En l'absence de la lune, tu as éclairé avec tes yeux
Ils m'ont dit que tu es une étoile: hé étoile, tu n'es pas apparue 
Où étais-tu il y a longtemps?
Dis-moi où t'es-tu sauvée?
(bis)

Refrain
Hé Zina, ce que tu nous as fait
Moi et mon coeur, nous t'avons cherché mais pas trouvé
(bis)

Hé mon Dieu le père
Je jure, je ne te demanderai plus, toi m'as abandonné 
Et l'oeil qui a pleuré, je doute qu'il me pardonne.
Pourquoi mon Coeur, ton amour m'a-t-il trahi?
Moi, je suis blessé. Qui va me soigner?
Hé les vents! emmènez mes mélodies pour que mon aimée les entende et sache ma situation.


Hé Zina, comprend les significations
Amin, lui, est parti
Il a laissé (sa situation) ente les mains du bon Dieu.

Refrain
Hé Zina, ce que tu nous a fait
Moi et mon coeur nous t'avons cherché mais pas trouvé.
(bis)

 

Babylone - "Zina" : une très belle chanson algérienne

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Musiques algériennes, #Babylone

Repost0

Publié le 17 Septembre 2014

Rédigé par Last Night in Orient

Repost0