Publié le 20 Juin 2014

 

Professeur, sociologue et historien de la musique Mohamed Zinelabidine a été élu, mercredi 18 juin 2014, à l’unanimité par tous les membres du conseil scientifique à la tête de l’Institut Supérieur de la Musique de Tunis. Ancien président du jury du festival de la musique tunisienne, il est considéré comme l’une des figures emblématiques du monde musical et artistique en Tunisie.

Il compte à ses actifs trois doctorats d'Etat dans des domaines pluridisciplinaires qui contribuent à faire valoir le statut d'artiste en Tunisie. 

Il est probablement l'un des tunisien les plus récompensés dans le domaine culturel, de l'éducation que ce soit par le gouvernement tunisien ou autres instances académiques.

Zinelabidine est également directeur-fondateur de l'Institut Supérieur de Musique et musicologie de Sousse où il a introduit pour la première fois en Tunisie les technologies du son, les arts lyriques et scéniques...

Il est également l'auteur, l'instigateur ou l'encadreur de plusieurs publications éditées en Tunisie et internationales.

 

“N’oublions pas les créations musicales de M. Zinelabidine qu’on souhaiterait voir s’épanouir davantage malgré les lourdes responsabilités qui attendent l’artiste-chercheur.”

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Musiques tunisiennes, #Tunisie, #Actualité, #musique, #musicologie

Repost0

Publié le 19 Juin 2014

Les Suds, à Arles, festival de la musique du monde, qui se tient chaque été depuis 1986 à Arles nous offrira de belles surprises pour cette édition 2014. Pendant une semaine, toutes les musiques du monde se sont données rendez-vous pour une fête populaire qui conjugue exigence artistique, découvertes et partage d'émotions. Redessinant la géographie urbaine à l’échelle du monde, le festivalier est ici convié à une itinérance musicale à l’accent de tous les Suds. Pour la 19ème édition du Festival Les Suds, à Arles les organisateur nous promettent une surprenante représentation de Susheela Raman et Rizwan-Muazzam Qawwals la soirée du 19 juillet 2014. On vous promet que du raffinement rare. Inexorablement, le tourbillon velouté de leurs voix nous transpottera même vers l'illumination.

Susheela Raman,  chanteuse anglaise d'origine indienne qui se plaît à entremêler ses univers d’inspiration. Sa voix envoûtante et sensuelle, accompagnée par la frénésie des chants soufis des Qawwals et des musiciens traditionnels indiens, délivre une musique carnatique d'une grande spiritualité. Entre Asian vibes, psyché-rock et douce méditation, la belle et ses musiciens embarquent le public dans une transe extatique…


Avec Vel, son cinquième album, elle a exploré une différente tradition de la musique indienne : les chants extatiques dévotionnels tamouls. Elle poursuit cette démarche avec son nouvel album, Queen Between, où elle explore les chants Qawwalî. Les longs poèmes de cette tradition mystico musicale parlent du vin, métaphore de la foi, leurs longs sanglots d'amour sont ceux de la passion divine. On retrouve ce genre musical de la voie mystique soufie tant en Inde qu'au Pakistan.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Concert, #Bons plans, #musique soufie, #Musiques du monde, #Festivals, #Arles

Repost0

Publié le 19 Juin 2014

Entrée Libre
 
 
Basilique de Saint-Denis
 
1 Rue de la Légion d'Honneur, 93200 Saint-Denis, France
 
 
Festival de Saint-Denis / Métis
21 Juin 2014 @ 20:30
 
Jasser Haj Youssef, violon, viole d'amour & direction
Fred Soul, piano
Marc Buronfosse, contrebasse
Simone Prattico, batterie
 
Raul Paz, chant
Dom La Nena chant, violoncelle
 
Orchestre à cordes du Conservatoire à Rayonnement Régional d'Aubervilliers-La Courneuve
 
Jasser Haj Youssef navigue entre son violon et sa viole d’amour, alimente sans cesse la musique de ses racines au style rigoureux de Bach et les improvisations nées du jazz à la virtuosité baroque. Jasser est l’un des artistes phares de cette édition de Festival de Saint-Denis. On le retrouve pour de nombreux rendez-vous tout au long de Métis. Il compose une nouvelle création qui mêle musiciens de l’Orchestre de Chambre de Paris, musiciens baroques, son quartet jazz et l’exceptionnelle soprano colorature Simone Kermes.
Il est également le grand orchestrateur du Final Métis gratuit dans la Basilique le soir de la Fête de la musique qui fédère jeunes instrumentistes en fin d’apprentissage du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve, Raul Paz et Dom La Nena.
Le concert est retransmis en direct sur un écran géant.

 

 
Jasser Haj Youssef
 
Jasser Haj Youssef Quintet, Simone Kermes, l'Orchestre de Chambre de Paris

Jasser Haj Youssef Quintet, Simone Kermes, l'Orchestre de Chambre de Paris

Fête de la Musique à la Basilique de Saint-Denis, ce 21 juin 2014

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Concert, #Bons plans, #Fête du Paradis

Repost0