Publié le 16 Mai 2014

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #melhoun marocain, #Musiques marocaines

Repost0

Publié le 16 Mai 2014

Né en 1954? à Marrakech, Mustapha Bakbou a grandi dans une zaouia gnaouie où son père, le maâlem El Ayachi Baqbou, l'a initié à l'art de la tagnaouite dès son plus jeune âge.

Mustapha Bakbou a fait partie du célèbre groupe Jil Jilala et a ainsi participé au mouvement musical folk des années 70. Connu pour ses fusions exceptionnelles avec des artistes internationaux de renom tels que Pat Metheny, Louis Bertignac, Eric Legnini ou encore le groupe français de jazz Sixun au Festival Gnaoua et Musiques du Monde, il s'est aussi produit sur de nombreuses scènes en Amérique, en Chine et en Europe.

Sa prestation avec la troupe américaine de danse, Step Afrika, un des concerts les plus applaudis de l'édition du Festival Gnaoua 2010, a prouvé le talent toujours renouvelé de ce grand maâlem, à faire prospérer l'art Gnaoua, dans sa dimension la plus traditionnelle autant que dans sa capacité à fusionner avec tous les genres musicaux.

Voici un texte en anglais pour ceux qui veulent revisiter le musicien.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Musiques marocaines, #Jil Jilala, #Mustafa Bakbou

Repost0

Publié le 15 Mai 2014

Ce jugement a été rendu à Fkih Bensalah. Six homosexuels iront en prison, et subiront très probablement la torture qui est une pratique courante dans ce pays pour ce genre de délit !

Dans la constitution de 2011, le préambule stipule que le Royaume du Maroc s'engage à "Bannir et combattre toute discrimination à l'encontre de quiconque, en raison du sexe, de la couleur, des croyances, de la culture, de l'origine sociale ou régionale, de la langue, de l'handicap ou de quelque circonstance personnelle que ce soit". Malgré le fait que les textes de lois soient inconstitutionnels depuis 2011, le pouvoir exécutif et législatif n'a procédé a aucune mise en conformité des textes. Le code pénal marocain condamne de 6 mois à 3 ans de prison les personnes qui s'adonnent à l'homosexualité. Pour moi, cette justice est un anachronisme, presque 25 ans après (la) décision de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de ne plus la considérer comme une maladie», J'espère qu'un jour les gays au Maroc seront acceptés comme des citoyens à part entière, qu'ils ne sont ni malades, ni des criminels. Le conseil de l'Europe blâme par ailleurs le Maroc pour sa législation discriminante envers l'homosexualité. Quand les ONG se mobiliseront-elle pour dépénaliser l'homosexualité au Maroc et lever le tutorat islamique et conservateur sur la sexualité des citoyens marocains ?

Le Maroc condamne six gays à la prison pour homosexualité

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Maroc

Repost0