Publié le 24 Décembre 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Frank Sinatra, #Noël, #Songs for Christmas Days

Repost0

Publié le 23 Décembre 2020

David Pestieau, vice-président du PTB, revient sur un élément important de ce qui s & # 039; est passé avec cette famille à ...

Publié par PTB dans & nbsp; mardi, 22 Décembre, 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Waterloo, #Dictature sanitaire, #Coronavirus, #Belgique, #violences policières, #Totalitarisme, #2019

Repost0

Publié le 23 Décembre 2020

Coyolxauhqui est la déesse mexicaine de la lune; son monolithe a été retrouvé au pied des marches de Huitzilopochtli, dans le temple principal.

Le Codex Tovar, attribué au jésuite mexicain du XVIe siècle Juan de Tovar, contient des informations détaillées sur les rites et les cérémonies des Aztèques (également connus sous le nom de Mexica). 

Le codex est illustré de 51 aquarelles pleine page. Les peintures, fortement influencées par les manuscrits pictographiques d'avant la conquête, sont d'une qualité artistique exceptionnelle. 

Le manuscrit est divisé en trois sections. La première section est une histoire des voyages des Aztèques avant l'arrivée des Espagnols. La deuxième section, Une histoire illustrée des Aztèques, constitue le corps principal du manuscrit. La troisième section contient le calendrier Tovar. Cette illustration, de la deuxième section, représente Huitzilopochtli, tenant une vipère turquoise ou un serpent à sonnettes dans une main et un bouclier avec les cinq directions de l'espace et trois flèches dans l'autre. 

Huitzilopochtli porte un masque ou un casque de colibri avec une couronne de plumes de quetzal, qui est identifié avec les deux Moctezuma (le Vieux et le Jeune). Huitzilopochtli, dont le nom signifie « Côté gauche du colibri bleu », était le dieu aztèque du Soleil et de la guerre. Laxiuhcoatl (turquoise ou serpent de feu) était son arme mystique.

 

Voir les commentaires

Repost0