Publié le 2 Décembre 2020

Zairoise mpé Zairois bima na balabala ee
Panzana na ba zone oh, ganga lokola nkake
Mpo na candidature ya maréchal, Mobutu seseSeko

Si Mobutu était l'apogée du dictateur militaire africain, alors Franco Luambo Makiadi était certainement l'apogée d'une musique populaire africaine qui s'efforçait de générer une identité postcoloniale authentique dans son public, une identité qui acceptait la colonisation comme une réalité historique à synthétiser plutôt qu'un mal contre lequel se définir. Après tout, la musique pop congolaise (connue sous le nom de rumba ou soukous) a évolué grâce à une telle synthèse, ses principaux instruments mélodiques, la guitare et les cors, ayant été introduits dans le pays grâce à l'exploration et au commerce portugais dans les années 1700 (Ewens Congo 53).

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Luambo Makiadi, #Candidat Na Biso Mobutu, #Congo, #Lingala, #musique pop congolaise

Repost0

Publié le 2 Décembre 2020

Repost0

Publié le 2 Décembre 2020

Repost0