Publié le 21 Octobre 2022

La célèbre chaîne de restauration rapide McDonald's compte plus de 36 000 points de vente dans le monde sur tous les continents, à l'exception de l'Antarctique. Pourtant, il y a un pays qui avait un profond rejet culturel de la firme nord-américaine : la Bolivie. Personne ne l'a interdit. Il se trouve tout simplement que les Boliviens lui ont tourné le dos, ou plutôt : ils ont refusé de lui donner leur bouche. "Ces ingrats ont refusé de reconnaître le geste de l'entreprise la plus prospère de la planète, qui a honoré de manière désintéressée le pays de sa présence."

Les empanadas maison ont vaincu le progrès. Les Boliviens continuent de manger sans hâte, dans de lentes cérémonies, obstinément attachés aux saveurs anciennes nées dans le foyer familial. La Bolivie reste l'une des nations les plus fières d'Amérique latine parce que les Boliviens sont fiers de leur identité plurinationale et de leur diversité culturelle. Le rejet culturel de la restauration rapide et des investissements étrangers en général découle de cette fierté et de ce sentiment nationaux.

De plus, la culture alimentaire bolivienne valorise chaque plat par l'amour et le soin apportés à sa préparation . La nourriture est considérée comme sacrée, quelque chose de lié à la famille, aux amis et offrant une atmosphère nostalgique palpable. Comment McDonald's pourrait-il rivaliser avec ces idéaux ?

La Bolivie est l'un des pays d' Amérique latine avec la cuisine la plus variée . La nourriture de l'altiplano n'a rien à voir avec celle de Santa Cruz ou celle de Chiquitania . Ses racines culinaires se trouvent dans la cuisine espagnole et africaine.


Disparue, pour ne jamais revenir, est l'entreprise qui, dans le monde entier, se consacre à donner du bonheur aux enfants, à jeter les travailleurs syndiqués et à multiplier les obèses. 

Ainsi, cet échec de la mondialisation a signifié le triomphe de la diversité culturelle et, surtout, de la gastronomie locale.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #McDonald's, #Bolivie, #Malbouffe, #Gastronomie, #Cuisine

Repost0

Publié le 20 Octobre 2022

Je ne vais pas me lasser de dire que Borrell est une honte et un danger, cet homme devrait être dans une maison de retraite en train de jouer à des jeux de société de guerre où il peut anéantir tout ce qu'on lui chante et non en charge de la "diplomatie" européenne.

Les propos racistes du responsable de la politique étrangère de l’UE ne sont rien d’autre qu’un écran de fumée destiné à dissimuler le néocolonialisme continu de l’Europe en Asie et en Afrique.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Josep Borrell, #Colonialisme, #Racisme

Repost0

Publié le 20 Octobre 2022

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Flamenco

Repost0