1942

Publié le 27 Mars 2021

Le Cine Latino était l'un des plus grands cinémas de Mexico, situé sur le côté sud du Paseo de la Reforma, le boulevard emblématique de la ville, au n° 296, dans le quartier Zona Rosa du quartier Colonia Juárez.

La construction a commencé en 1942 et a été inaugurée le 20 avril 1960, les travaux étaient à la charge des architectes Gabriel Romero, Carlos Vergara et Guillermo Salazar, il a été l'un des premiers cinéma à avoir son propre parking, ce qui n'était pas très courant. À son apogée, il utilisait la technologie D-150 pour les projections d'écran incurvé, dans les années 70-80, c'était le premier écran à son surround.

Il avait deux étages et une capacité de 1850 spectateurs à l'origine, et après rénovation, il pouvait en contenir 2500. Il a souvent accueilli des premières telles que "Lola la Trailera".

Le site est maintenant occupé par la Torre Reforma Latino, l'un des plus hauts bâtiments du Mexique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Zona Rosa, #Cine Latino, #Cinéma, #Mexique, #Torre Reforma Latino, #1942, #Colonia Juárez, #1960, #Mexico, #cinéma mexicain

Repost0

Publié le 17 Janvier 2021

Pouvez-vous imaginer des milliers d'hommes à cheval armés de pistolets, de machettes ou de fusils de chasse et organisés pour défendre leur pays d'une invasion nazie?

Des rumeurs sur une invasion nazie couraient partout dans le monde, même au Mexique il y avait cette peur, alors le lieutenant-colonel, dans l'armée de Francisco "Pancho" Villa, Antolín Jiménez Gamas, eut l'idée de fonder la Légion des guérilleros mexicains pour affronter les Allemands.

Les charros sont des cavaliers issus d'une ancienne tradition originaire de la vice-royauté et qui pendant des siècles ont été chargés de la sécurité dans les fermes et les zones rurales. L'idée n'était pas de confronter l'armée aux militaires, mais aux charros, c'étaient des hommes montés à cheval dont les seules armes étaient des pistolets et des machettes et qui représentaient le Mexique rural.

L'idée d'Antolín, qui, dans ces années où le Mexique déclarait la guerre aux pays de l'Axe (Allemagne, Italie et Japon), était le président de l'Association nationale de Charros, a approché le président Manuel Ávila Camacho pour proposer un armée de charros à votre disposition, selon l'enquête menée par Fernando Llanos, réalisateur du documentaire Matria.

Une fois son plan approuvé par le président, Jiménez Gamas entreprit la tâche d'organiser en moins d'un an la Légion de la guérilla mexicaine, qui était composée de 150 mille hommes armés à cheval, répartis dans 250 points du pays, la qui s'entraînait chaque dimanche pour une éventuelle attaque nazie sur le territoire mexicain.

L'idée de fonder ce groupe de cavaliers pour affronter l'armée la plus puissante du monde est née un mois après le 13 mai 1942, le pétrolier Potrero del Llano a été coulé dans le golfe du Mexique, et sept jours plus tard un autre navire, le Faja de Oro, a également été attaqué.

Après ces deux attques, le Mexique a abandonné la neutralité et a lancé des attaques contre les nations de l'Axe. Un mois plus tard, les rumeurs d'une invasion nazie ont commencé à se répandre et en même temps l'armée de charros a été créée.
 

Une armée de réservistes
Pendant un an, les charros du groupe de légionnaires ont appris des stratégies de guerre qui leur ont été enseignées par les ex-combattants de la Révolution, mais l'attaque n'a jamais eu lieu.
Aujourd'hui, lors des défilés du 16 septembre, les charros apparaissent dans les rangs de la marche aux côtés des membres des forces armées, un honneur qu'ils partagent depuis qu'Ávila Camacho les a déclarés réserve de l'armée mexicaine.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Histoire du Mexique, #Mexique, #Nazisme, #1942

Repost0

Publié le 5 Janvier 2021

Une chanson espagnole composée par Ramón Perelló y Ródenas, Juan Mostazo et Sixto Cantabrana. Ce fut un succès international et reste une copla culte. Il a été enregistré pour la première fois par Imperio Argentina pour le film Morena Clara de 1936. En 1954, il a été à nouveau enregistré par Lola Flores pour une nouvelle version du même film.

Lola Flores est née dans le quartier flamenco de San Miguel, à Jerez de la Frontera (province de Cadix), berceau du flamenco, du vin et des chevaux. Elle eut ses plus grands succès en tant que partenaire artistique de Manolo Caracol, avec qui elle travailla jusqu'en 1951. En 1958, elle épousa le guitariste Antonio González Batista, El Pescaílla, avec qui elle aura trois enfants: Dolores, mieux connue sous le nom de Lolita, Antonio et Rosario.

Lola Flores est le symbole vivant de la culture espagnole durant une cinquantaine d'années.

Voir les commentaires

Repost0