2019

Publié le 11 Janvier 2019

Troye Sivan a un remède contre le blues de l’hiver: sa nouvelle vidéo pour «Lucky Strike», sorti le 10 janvier qui raconte une aventure romantique sur une plage ensoleillée. Le visuel commence avec le twink assis seul avec une glacière, convoité par un barman tatoué. 

Le chanteur pop australien Troye Sivan s'offre une amourette gay à la plage pour son nouveau clip de "Lucky Strike"

"Lucky Strike" est la quatrième chanson de Bloom à recevoir un traitement vidéo, après "My, My, My!", La chanson titre et sa collaboration avec Ariana Grande, "Dance To This.". Il s'agit également de la première vidéo de Bloom à être sorti depuis la sortie de l'album fin août. La vidéo montre Sivan en quête d’un amour par une journée ensoleillée à la plage et cela plait aux fans.

Oh, I want to know just how to love you
The jewel of California
Oh, I want to skip stones on your skin, boy
And drown me in your water
And my boy like a queen
Unlike one you've ever seen
He knows how to love me better
A hit of dopamine, higher than I've ever been
He knows how to love me better
'Cause you're safe like spring time
Short days, long nights, boy
Tell me all the ways to love you
'Cause you taste like Lucky Strikes
You drag, I light, boy
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways to love you
Oh, I wanna tip toe through your bliss, boy
Get lost the more I find ya
Oh, don't wanna miss a second of this, boy
Hold tight and love me longer
And my boy like a queen
Unlike one you've ever seen
He knows how to love me better
(He knows how to love me better)
A hit of dopamine, higher than I've ever been
He knows how to love me better
'Cause you're safe like spring time
Short days, long nights, boy
Tell me all the ways to love you
'Cause you taste like Lucky Strikes
You drag, I light, boy
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways to love you
Breathe me in, exhale slow
Take me to anywhere you wanna go
Breathe me in, exhale slow
Take me to anywhere you wanna go
'Cause you're safe like spring time
Show days, long nights, boy
Tell me all the ways to love you
'Cause you taste like Lucky Strikes
You drag, I light, boy
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways to love you
Tell me all the ways
Tell me all the ways
(Tell me all the ways to love you)
(Tell me all the ways to love you)
(Tell me all the ways to love you)

Paroliers : Alex Hope / Troye Sivan Mellet

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Troye Sivan, #Lucky Strike, #2019, #Gay, #Fête du Paradis

Repost1

Publié le 11 Janvier 2019

Le 30 Janvier 2019 au Café de la Danse, nous avons aussi des places disponibles pour un concours.

Sur ce dernier Keyvan a voulu le centrer autour du trio familial, tout en l'ouvrant vers le sous continent indien et vers la percussion occidentale avec deux instruments à cordes frottées qui tantôt concertent tantôt soutiennent l’édifice rythmique.

Sur ce dernier Keyvan a voulu le centrer autour du trio familial, tout en l'ouvrant vers le sous continent indien et vers la percussion occidentale avec deux instruments à cordes frottées qui tantôt concertent tantôt soutiennent l’édifice rythmique.

Générosité et ouverture, sésame de cette distribution hors du commun, pour permettre de transmettre et de partager une musique savante dans une architecture précise : pièces séquences faisant l’aller retour entre l’intérieur -méditatif, contemplatif- et l’extérieur -festif, explosif- sans jamais oublier les fondamentaux : le plaisir, le groove, la jubilation.

Une création à la Fondation Royaumont centrée autour du trio familial, qui ouvre vers le sous continent indien et vers la percussion occidentale avec deux instruments à cordes frottées qui tantôt concertent tantôt soutiennent l’édifice rythmique. Générosité et ouverture, sésame de cette distribution hors du commun, pour permettre de transmettre et de partager une musique savante dans une architecture précise : pièces séquences faisant l’aller retour entre l’intérieur -méditatif, contemplatif- et l’extérieur -festif, explosif- sans jamais oublier les fondamentaux : le plaisir, le groove, la jubilation.

Keyvan Chemirani élargit la grammaire rythmique persane du trio familial (zarb, daf, udu) aux syntaxes de l’Inde (Prabhu Edouard Music, tablas) et de l’improvisation européenne (avec Stéphane Galland, d’Aka Moon, batterie). Le recours aux cordes (Vincent Segal au violoncelle et Sokratis Sinopoulos à la lyre crétoise), dépasse le mélodique pour s’intéresser aux timbres et au micro-tonal. Le chant est présent, porté par chacun des sept instruments.

Une langue inconnue et familière s’invente ici.

Keyvan Chemirani (TRIO Chemirani), zarb, percussions, santour, direction artistique
Djamchid Chemirani, zarb, lecture
Bijan Chemirani (TRIO Chemirani), zarb, daf, saz
Prabhu Edouard Music, tablas, kanjira
Stéphane Galland, batterie
Vincent Segal, violoncelle
Sokratis Sinopoulos, lyra
Stella Julien, clarinette basse, beatbox

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Janvier 2019

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

Kevin Fret, connu par beaucoup comme le premier artiste de latin trap ouvertement gay, a été tué par balle à Santurce, San Juan, Porto Rico, a confirmé Billboard. Il avait 24 ans.

L'artiste portoricain est apparu pour la première fois sur le devant de la scène en avril 2018 avec son single «Soy Asi», un puissant piège qui mettait en valeur sa personnalité féroce. son objectif en tant qu'artiste était de marquer la différence dans le jeu et d'ouvrir les portes à d'autres artistes émergents de la communauté LGBTQ.

Kevin Fret, un chanteur de trap homosexuel de 24 ans, a été abattu à Porto Rico.
Kevin Fret, un chanteur de trap homosexuel de 24 ans, a été abattu à Porto Rico.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Kevin Fret, #Actualités, #2019, #Trap, #Musiques latines, #Latin Trap

Repost1