2022

Publié le 7 Décembre 2022

Le président a appelé à des élections pour un nouveau Congrès, quelques heures après le débat de vacance contre lui et au milieu de graves accusations à son encontre. L'opposition fujimoriste et néolibérale accuse un coup d'état.

Dans un message à la Nation du Palais du gouvernement, le président du Pérou, Pedro Castillo, a ordonné la dissolution temporaire du Congrès et la mise en place d'un gouvernement d'urgence exceptionnel, au moment où s'ouvrait le débat sur sa troisième motion de vacance.

"En réponse à la revendication citoyenne dans tout le pays, nous avons pris la décision de mettre en place un gouvernement d'urgence visant à restaurer l'Etat de droit et la démocratie", a annoncé le président.

Les mesures prises par l'exécutif et annoncées comprennent « la dissolution temporaire du Congrès de la République et la mise en place d'un gouvernement d'urgence exceptionnel ».

Des élections pour un nouveau Congrès "avec pouvoirs constituants" seront également convoquées dans les meilleurs délais pour préparer une nouvelle Constitution dans un délai n'excédant pas neuf mois à compter de la date.

Jusqu'à ce que ce nouveau pouvoir législatif soit installé, Pedro Castillo a assuré qu'il sera régi par décret-loi.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Pedro Castillo, #Pérou, #2022

Repost0

Publié le 2 Octobre 2022

"Dehors!", s'est exclamé El Commandante Ortega en parlant de l'ambassadrice des Pays-Bas Christine Pirenne, accréditée auprès du gouvernement de Managua mais basée au Costa Rica. Celle-ci a rencontré jeudi le ministre nicaraguayen des Affaires étrangères Denis Moncada pour lui annoncer la décision de son gouvernement. Elle a regagné vendredi le Costa Rica.

Daniel Ortega a annoncé qu'il ne voulait pas de relations avec les Pays-Bas et a condamné son ambassadeur à rester à l'extérieur. Ortega a également réaffirmé son rejet de l'ambassadeur des États-Unis Hugo Rodríguez.

Ortega a qualifié les Pays-Bas de "misère humaine" pour avoir refusé de construire un hôpital sur la côte caraïbe.

L'ambassadeur des Pays-Bas a rencontré le ministre des Affaires étrangères Denis Moncada pour annuler la construction d'un hôpital sur la côte caraïbe.

"La misère humaine, un pays européen, les Pays-Bas, est sorti d'eux en s'engageant à ne pas créer un hôpital, mais une clinique, dans une communauté sur la côte, où se trouvent les peuples d'origine, mais l'ambassadeur de ce pays visitait notre pays étranger ministre. hier, et qu'avez-vous entendu ? L'ambassadeur est venu parler aux Nicaraguayens, comme si le Nicaragua était une colonie néerlandaise", a déclaré Ortega.

Il a ajouté "Celui qui vient ici pour manquer de respect à notre pays ne doit pas venir, nous ne voulons pas de relations avec ce gouvernement interventionniste, toutes ses misères doivent être criées à l'extérieur, mais ici nous ne leur permettons pas de manquer de respect à ce peuple".

Dans le texte, le gouvernement du pays d'Amérique centrale dénonce le fait que les Pays-Bas "continuent d'offenser et d'exploiter les familles nicaraguayennes avec" une position ingérante, interventionniste et néocolonialiste". Le Nicaragua a pris la mesure diplomatique quelques heures après que le président du pays, Daniel Ortega a annoncé que son gouvernement ne voulait pas avoir de liens avec le Royaume des Pays-Bas, qu'il a qualifié d'« interventionniste ».

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Nicaragua, #Colonialisme, #Christine Pirenne, #2022, #Autochtones d'Amérique

Repost0

Publié le 26 Septembre 2022

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Cuba, #Politique, #Culture gay, #2022

Repost1