andre cluytens

Publié le 31 Mai 2017

L'insurpassable Méphistophélès de Boris Christoff, vraiment pour frémir....

Boris Christoff (en bulgare : Борис Христов), est un chanteur d'opéra (basse) bulgare, né à Plovdiv le 18 mai 1914 et mort à Rome le 28 juin 1993. Son timbre unique, doté d'une palette vocale remarquable, allié à un tempérament dramatique naturel, ont fait de lui une des plus grandes basses du xxe siècle. Sur scène sa présence était électrique, se concentrant uniquement sur son chant, économe en gestes, mais d'un port naturellement royal, il captivait l'attention.

Enregistrement 1958 EMI. Orchestre du Théâtre National de l'Opéra de Paris.

«Vous qui faites l'endormie, 
N'entendez-vous pas, 
Ô Catherine, ma mie, 
Ma voix et mes pas? ... » 

Ainsi ton galant t'appelle, 
Et ton coeur l'en croit! 
Ah! ah! ah! ah! 
N'ouvre ta porte, ma belle, 
Que la bague au doigt! 

«Catherine que j'adore, 
Pourquoi refuser 
A l'amant qui vous implore, 
Un si doux baiser?» 

Ainsi ton galant supplie, 
Et ton cœur l'en croit! 
Ah! ah! ah! ah! 
Ne donne un baiser, ma mie, 
Que la bague au doigt! 
Ah! ah! ah! ah!

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Opéra, #musique classique, #Gounod, #André Cluytens

Repost0