andres manuel lopez obrador

Publié le 1 Janvier 2021

Notre famille vous souhaite une bonne année 2021. Aujourd'hui, en hommage à ceux qui sont morts du Covid-19, nous avons planté un ahuehuete dans le jardin du Palais National que m'ont donné, il y a quelques jours les dirigeants du Front populaire de défense du pays d'Atenco.

Andrés Manuel López Obrador

Le 31 decembre 2020, le président Andrés Manuel López Obrador, en compagnie de son épouse, Beatriz Gutiérrez Müller, a planté un arbre ahuehuete dans le jardin Nezahualcóyotl, dans le palais national, pour deux raisons, principalement en l'honneur et à la mémoire des plus de 120000 personnes décédées à cause du COVID-19, deuxième, pour une nouvelle année prospère.

Le cyprès de marais mexicain est un arbre de la famille des Cupressaceae, originaire du Mexique et des régions voisines. Il est connu également sous le nom de « cyprès de Montézuma ». Son nom en nahuatl est Ahuehuete (ou "vieil homme de l'eau", en raison de ses racines atl "eau", et huéhuetl, "vieux"). C'est l'arbre national du Mexique.

Pour célébrer le centenaire de l'indépendance du Mexique, il avait été choisi comme arbre national pour sa splendeur, sa beauté, sa longévité, ses dimensions colossales et sa tradition. Depuis l'époque pré-hispanique, cet arbre s'est vu attribuer des qualités sacrées et a fait partie des légendes et de l'histoire de différents endroits.

El Árbol del Tule, qui se trouve près de l'église Santa María del Tule dans l'Oaxaca, au Mexique, est un spécimen historique de cette espèce, considéré comme l'arbre le plus gros du monde. Selon les données du ministère du développement urbain et de l'écologie (SEDUE), il a un diamètre de 14,05 mètres, une hauteur de 41,85 mètres et un poids de 636,107 tonnes. Son périmètre atteint 46 m. Son âge est estimé à environ 2000 ans.

En plus de son usage ornemental, il a plusieurs usages religieux, soit dans les rites traditionnels mexicains, soit dans les processions et sur les autels catholiques.

En médecine alternative mexicaine, son écorce, sa résine et ses feuilles sont utilisées pour traiter diverses maladies, principalement l'écorce brûlée, comme agent astringent et cicatrisant, voire pour soigner les brûlures et les ulcères.

Son bois est tendre et fragile, il n'est donc pas utilisé pour la construction.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Décembre 2020

6,5 kilomètres de routes rurales inaugurées à Santa Ana Oaxaca.

Ce dimanche 13 décembre 2020, le président mexicain Andrés Manuel López Obrador, a inauguré la route rurale de Santa Ana, district de Miahuatlán dans la région de la Sierra Sur, Oaxaca.


López Obrador favorisera la culture du maguey à Oaxaca. Selon le président, le soutien aux producteurs se fera par le biais du programme Sembrando Vida; inaugure avec le gouverneur Alejandro Murat la route rurale de Santa Ana.

«Ici, dans cette région, la meilleure variété ou l'une des meilleures variétés de maguey est produite, le tobalá dans cette région de Miahuatlán, ici un mezcal de la meilleure qualité est produit; puis, en parlant avec Alejandro Murat, gouverneur d'Oaxaca, nous allons Renforcer le programme Sembrando Vida pour cultiver le maguey, car le mezcal d'Oaxaca est très demandé car il est exquis, ils l'achètent, l'exigent de l'Europe et d'autres pays ", a déclaré López Obrador avant de couper le ruban inaugural de la route rurale construite avec la main-d’œuvre des habitants de la région.

López Obrador a affirmé qu'il existe des conditions favorables pour planter du maguey et produire du mezcal, ce qui favorisera l'économie d'Oaxaca et de ses habitants.

Il s'agit, a-t-il dit, de travailler et de soutenir les Mexicains afin qu'ils n'abandonnent pas leur terre et quiconque la quitte le fait pour le plaisir et non par nécessité.

 

À Oaxaca, l'engagement approuvé lors de sa visite à la communauté de Santa Ana, Oaxaca, était de terminer 33 routes menant aux sièges municipaux de l'État en 2020, dont 14 sont en cours et 19 ont été inaugurées.

«C'est un exemple pour les entreprises, les entreprises de construction et pour les gouvernements et les fonctionnaires, cette route fait 6 kilomètres et demi de long et coûte 27 millions de pesos, ou plutôt 27 millions de pesos ont été investis à raison de 4 500 000 par kilomètre; Je laisse la tâche à mes techniciens et aux ingénieurs qui font le calcul et voient la qualité de la route, avec du bon matériel, du béton, avec des gouttières, avec des travaux de drainage, bien fait », a remarqué López Obrador 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Oaxaca, #AMLO, #économie locale, #Miahuatlán, #Andrés Manuel López Obrador

Repost0

Publié le 22 Novembre 2020

Le président mexicain AMLO participe au Sommet virtuel des dirigeants du G20; appelle à garantir le droit à la santé et à donner la priorité aux soins des plus pauvres. Le rôle du G20 est d’empêcher que la situation économique et par conséquent la situation sociale, ne s’aggravent davantage à cause de la pandémie.

Un sommet virtuel des dirigeants a été organisé par la présidence saoudienne du G20 en 2020, en remplacement de la réunion physique qui devait initialement avoir lieu à Riyad.

Le G20 est un groupe composé de dix-neuf pays et de l’Union européenne. L’Asie est le continent le mieux représenté avec sept pays, l’Arabie saoudite, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Turquie et la Corée du Sud. Le Vieux Continent est représenté en plus de l’UE par la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Italie et la Russie. L’Amérique du Nord, par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, l’Amérique du Sud par l’Argentine et le Brésil, l’Océanie par l’Australie, l’Afrique du Sud. Le sommet du G20 en sa quinzième édition qui se tient à Ryad en Arabie saoudite se déroule ce weekend sous un format virtuel.

Le droit humain à la santé, la prévention des maladies chroniques, l'intégration de la famille, la confiance dans la société et le sauvetage économique des secteurs défavorisés sont les leçons que les crises sanitaire et économique ont laissées au Mexique et à son gouvernement, a déclaré le Président Andrés Manuel López Obrador.

Lors de sa participation au Sommet virtuel des dirigeants du G20, le président AMLO a réitéré l'importance de garantir l'accès mondial de la population aux soins médicaux, aux vaccins et aux médicaments à but non lucratif, comme proposé dans la résolution du Mexique approuvée par l'ONU pour 179 pays.

Dans la salle Daniel Cabrera du Palais national, il a indiqué que la reprise économique doit partir des plus pauvres sans concentrer les actions gouvernementales uniquement sur l'allocation de fonds publics aux entreprises ou institutions financières en faillite; ne pas convertir les dettes privées en dette publique; éviter l'endettement »et encore moins si c'est au profit de quelques-uns et au détriment de la souffrance de beaucoup et des nouvelles générations.

Il a déclaré que la liberté doit être garantie au-dessus de toute mesure autoritaire telle qu'un confinement excessif ou un couvre-feu. Rien par la force, tout par la conviction et la raison, remarqua-t-il.

Il a déclaré que l'État doit promouvoir la pratique de l'exercice et une alimentation saine pour prévenir d'autres épidémies de maladies chroniques telles que l'hypertension, le diabète et l'obésité.

"Mieux vaut prévenir que guérir. D'où l'importance d'éviter les produits avec un excès de sel, de sucres, de graisses et de produits chimiques'', a-t-il souligné.

Le directeur général a déclaré que pour contrôler l'épidémie de COVID-19, le gouvernement qu'il dirige continuera à s'appuyer sur le sens de la responsabilité partagée du peuple.

Dans le même temps, il a appelé à considérer la famille comme la principale institution de sécurité sociale, à éviter sa désintégration et à ne pas abandonner les personnes âgées.

Le président était accompagné dans la rencontre avec les dirigeants, les secrétaires des relations extérieures, Marcelo Ebrard Casaubon; d'économie, Graciela Márquez Colín; des finances et du crédit public, Arturo Herrera Gutiérrez; de la santé, Jorge Alcocer Varela et le sous-secrétaire à la prévention et à la promotion de la santé, Hugo López-Gatell Ramírez.

Voir les commentaires

Repost0