black lives matter

Publié le 11 Juin 2020

Zoológico humano, Bruselas, 1958

Este año, en el momento de la exposición universal, Bélgica expone a los congoleños en una aldea reconstituida. Fue hace apenas 60 años. Una historia triste y vergonzosa que debería hacer pensar a muchas personas que creen todo esto tan lejos

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Bruxelles, #Congo belge, #Belgique, #Racisme, #1958, #Zoológico humano, #Black Lives Matter

Repost0

Publié le 10 Juin 2020

La Belgique observe honteusement son passé de racisme colonial.

La décision de la retirer définitivement est intervenue après qu'une pétition pour son retrait a commencé à circuler en ligne, renforçant des sentiments de malaise de longue date autour de la statue.

La suppression du buste intervient alors que l'élan s'accélère en Belgique pour que d'autres statues et monuments de Léopold II soient retirés des espaces publics.

Une statue défigurée de Léopold II a été démontée à Anvers lundi et, mercredi, le doyen de la principale université belge, KU Leuven, a été invité dans une lettre ouverte à retirer une statue du roi colonial belge de la bibliothèque universitaire.

Les protestations déclenchées par le meurtre de George Floyd par la police ont plongé les États-Unis dans le chaos et se sont répandues dans des pays du monde entier, poussant des milliers de personnes à déferler dans les rues pour exiger des réformes structurelles afin de lutter contre le maintien de l'ordre et le racisme structurel.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Léopold II, #Black Lives Matter, #Belgique, #Racisme, #Colonialisme, #UMons

Repost0

Publié le 7 Juin 2020

Discours prononcé par Léopold II, roi des Belges, en 1883, devant les missionnaires se rendant en Afrique.

Discours ignoble de Léopold II (roi des Belges) au Congo Belge - #BlackLivesMatter

Révérends Pères, Pasteurs et Chers Compatriotes,


Soyez les bienvenus dans notre grande patrie du Congo belge, la tâche qui vous est confiée de remplir est très délicate et demande beaucoup de tact. Prêtres et Pasteurs, vous venez certes, pour évangéliser, mais cette évangélisation s’inspire de notre grand principe : avant tout, les intérêts de la métropole. Le but essentiel de votre mission n’est point d’apprendre aux Noirs à connaître Dieu.
Ils le connaissent déjà depuis leurs ancêtres. Ils prient et se soumettent à Nzambi Mpungu, que je sache, et aussi à Nzambi Mawesi, etc.
Ils savent que tuer, voler, coucher avec la femme d’autrui, calomnier, insulter, etc. est mauvais. Ayons le courage de l’avouer, vous ne venez pas leur apprendre ce qu’ils savent déjà. Votre rôle est essentiellement de faciliter les administrateurs et les industriels. C’est-à-dire que vous interpréterez l’évangile de la façon qui sert le mieux nos intérêts dans cette partie du monde. Pour ce faire, vous veillerez entre autres à désintéresser nos sauvages noirs des richesses dont regorgent leur sous-sol afin d’éviter qu’ils s’y intéressent ou qu’ils nous fassent une concurrence meurtrière rêvant un jour à nous déloger de cette partie avant que nous ne nous enrichissions.
Votre connaissance de l’Évangile vous permettra de trouver des textes qui recommandent et qui font aimer la pauvreté. Par exemple : « Heureux les pauvres car le Royaume des Cieux leur appartient ; il est plus difficile pour un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille, etc. » Vous ferez donc tout pour que les nègres aient peur de s’enrichir pour mieux mériter le ciel, les soutenir petit à petit pour qu’ils ne se révoltent jamais un jour. Les industriels et les administratifs seront obligés de se conformer à ce que je vous recommanderai, à vous Prêtres et Pasteurs Blancs, de temps en temps pour vous faire craindre de ne pas avoir peur de recourir à la violence (injurier, battre).
Il ne faudra pas que les nègres ripostent ou se nourrissent de vengeance. Pour cela, vous leur enseignerez par tous les moyens et vous insisterez pour qu’ils suivent l’exemple de tous les Saints qui ont tendu les joues, qui ont pardonné les offenses, qui ont reçu les crachats et les insultes sans tressaillir, il faudra les décourager et les détacher de tout ce qui pourrait leur donner le courage de nous affronter. Je songe ici spécialement à leurs nombreux fétiches de guerre qu’ils prétendent ne point abandonner.
Votre action doit porter essentiellement sur les jeunes afin qu’ils n’hésitent point de nous saluer. Quand le commandement du Père (Dieu) est en contradiction avec celui des missionnaires qui sont les pères spirituels de leurs âmes, vous insisterez particulièrement sur la soumission et l’obéissance même aveugle. Cette vertu se pratique mieux quand il y a absence de critique. Apprendre aux élèves à croire et non à raisonner. Ce sont là, chers Prêtres, Pasteurs et Compatriotes, quelques-uns des principes que vous appliquerez sans faute. Vous en trouverez beaucoup d’autres dans les livres et textes qui vous seront remis à la fin de cette séance. Vous verrez donc ce que je recommanderai à vous, Prêtres et Pasteurs Blancs :
1- Évangelisez les noirs jusqu’à la moelle des os afin qu’ils ne se révoltent jamais contre les injustices que vous leur ferez subir. Faites-leur réciter chaque jour : « heureux ceux qui pleurent, car le Royaume des Cieux leur appartient ».
2- Convertissez les noirs au moyen des chicotes, gardez leurs femmes à la mission pendant neuf mois afin qu’elles travaillent pour vous. Courtisez-les s’il le faut et exigez ensuite à ces convertis qu’ils offrent en signe de reconnaissance des bonnes viandes, poules, coqs et œufs chaque fois que vous visitez leurs villages. Faites tout pour éviter que les Noirs ne deviennent riches. Pour ce faire, chantez-leur chaque jour qu’il est impossible à un homme riche d’entrer dans le Royaume des Cieux. Faites-leur payer une taxe chaque semaine à la messe de Dimanche. Détournez cet argent prétendument destiné aux pauvres, pour avoir des magasins importants là où vous êtes (Paroisse, Procure) et transformez vos missions ainsi en de gros centres commerciaux florissants et aidez légèrement les pauvres pour encourager d’autres Blancs à investir régulièrement.
3- Demandez aux noirs de mourir de faim et vous autres, vous mangerez cinq fois par jour ; en plus, que vos ventres soient toujours pleins de bonnes choses et que vos bouches exhalent partout l’odeur des oignons.
4- Instituez pour eux un système de confession qui fera de vous de bons détecteurs pour dénoncer tout noir à une prise de conscience pour la revendication de l’indépendance nationale.
5- Enseignez une doctrine que vous ne mettrez pas en pratique et peut-être s’ils vous demandent pourquoi vous comportez-vous contrairement à ce que vous prêchez, répondez-leur : « vous les noirs, suivez ce que nous disons, et non pas ce que nous faisons ». Et s’ils répliquent en disant qu’une foi sans œuvres est une foi morte, fâchez-vous en appliquant le fouet et répondez-leur : « heureux ceux qui croient sans protester ».
6- Dites-leur que les statuettes que vous gardez chez vous sont l’œuvre de Satan, confisquez-les et allez remplir vos Musées au Vatican ainsi que ceux de Tervueren. Faites oublier aux noirs leurs ancêtres afin qu’ils adorent les vôtres qui ne les écouteront jamais ; par exemple les saintes : la Vierge Marie, Sainte Thérèse, Saint Martin, etc.
7- Faites-leur prier en les mettant à genoux comme punition et obligez-leur à réciter le chapelet dix fois ou plus.
8- Ne présentez jamais une chaise à un Noir qui vient vous voir. Ne l’invitez jamais, donnez-lui tout au plus une cigarette. Ne l’invitez jamais à manger avec vous même s’il égorge pour vous une poule ou un coq chaque fois que vous arrivez chez lui. Bref, lorsque vous aurez accompli tout cela, notre pays la Belgique sera très riche et c’est plus tard seulement, lorsque les Noirs auront compris, que nous essayerons de les aider pour l’amour de Dieu, car on ne réveille pas un chat qui dort.
Je vous en remercie vivement.


S.E. Le Roi des Belges
Léopold II

Reverendo Padres, Pastores y Queridos Compatriotas,


Bienvenido a nuestra gran patria del Congo Belga, la tarea que se le ha encomendado completar es muy delicada y requiere mucho tacto. Sacerdotes y pastores, ciertamente vienen a evangelizar, pero esta evangelización está inspirada en nuestro gran principio: sobre todo, los intereses de la metrópoli. El propósito esencial de su misión no es enseñar a los negros a conocer a Dios.
Ya lo saben por sus antepasados. Rezan y se someten a Nzambi Mpungu, que yo sepa, y también a Nzambi Mawesi, etc.
Saben que matar, robar, acostarse con la esposa de otros, calumniar, insultar, etc. es malo. Tengamos el coraje de admitirlo, no vendrás a enseñarles lo que ya saben. Su función es esencialmente facilitar a los administradores y fabricantes. Es decir, interpretará el evangelio de la manera que mejor sirva a nuestros intereses en esta parte del mundo. Para hacer esto, se asegurará, entre otras cosas, de desinteresar a nuestros salvajes negros de las riquezas que abundan en su sótano para evitar que estén interesados ​​en él o que nos conviertan en una competencia mortal soñando un día para sacarnos de esta parte. antes de que nos hagamos ricos.
Su conocimiento del Evangelio le permitirá encontrar textos que recomiendan y hacen que la gente ame la pobreza. Por ejemplo: "Bienaventurados los pobres porque el Reino de los Cielos les pertenece; Es más difícil que una persona rica ingrese al cielo que que un camello pase por el ojo de una aguja, etc. "Así que harás todo para que los negros tengan miedo de enriquecerse para merecer mejor el cielo, apoyándolos poco a poco para que nunca se rebelen un día". Los industriales y administradores estarán obligados a cumplir con lo que les recomiendo, sacerdotes y pastores blancos, de vez en cuando para que tengan miedo de no tener miedo de recurrir a la violencia (insultar, golpear).
Los negros no deben tomar represalias ni alimentarse de la venganza. Para eso, les enseñará por todos los medios e insistirá en que sigan el ejemplo de todos los santos que han estirado las mejillas, que han perdonado las ofensas, que han recibido esputo e insultos sin pestañear, será necesario desalentarlos y separarlos de todo lo que pueda darles el valor de enfrentarnos. Estoy pensando especialmente en sus numerosos fetiches de guerra que dicen no abandonar.
Su acción debe centrarse principalmente en los jóvenes para que no duden en saludarnos. Cuando el mandamiento del Padre (Dios) está en contradicción con el de los misioneros que son los padres espirituales de sus almas, insistirán particularmente en la sumisión e incluso en la obediencia ciega. Esta virtud se practica mejor cuando no hay críticas. Enseñe a los alumnos a creer, no a razonar. Estos son, queridos sacerdotes, pastores y compatriotas, algunos de los principios que aplicarán sin falta. Encontrará muchos más en los libros y textos que se le entregarán al final de esta sesión. Por lo tanto, verán lo que les recomendaré, sacerdotes y pastores blancos:
1- Evangeliza a los negros hasta la médula para que nunca se rebelen contra las injusticias que harás sufrir. Haz que reciten todos los días: "Felices los que lloran, porque el Reino de los Cielos les pertenece".
2- Convierte a los negros usando enganches, mantén a sus esposas en la misión durante nueve meses para que trabajen para ti. Cortejelos si es necesario y luego exija que estos conversos ofrezcan reconocimiento de buenas carnes, gallinas, gallos y huevos cada vez que visite sus aldeas. Haga todo lo posible para evitar que los negros se enriquezcan. Para hacer esto, cánteles todos los días que es imposible que un hombre rico entre al Reino de los Cielos. Pídales que paguen un impuesto cada semana en la misa dominical. Desvíe este dinero supuestamente destinado a los pobres, para tener tiendas importantes donde se encuentre (Parroquia, Procure) y transforme sus misiones en grandes centros comerciales florecientes y ayude un poco a los pobres a alentar a otras personas blancas a invertir regularmente.
3- Pide a los negros que se mueran de hambre y tú comerás cinco veces al día; Además, sus vientres siempre están llenos de cosas buenas y sus bocas en todas partes exhalan el olor a cebolla.
4- Establezca para ellos un sistema confesional que lo convierta en un buen detector para denunciar a todos los negros ante la conciencia de la reivindicación de la independencia nacional.5- Enseñe una doctrina que no pondrá en práctica y tal vez si le preguntan por qué se comporta en contra de lo que predica, responda: "negros, sigan lo que decimos y no no lo que hacemos ". Y si responden diciendo que una fe sin obras es una fe muerta, enojarse aplicando el látigo y responderles: "felices los que creen sin protestar".
6- Diles que las estatuillas que guardas en casa son obra de Satanás, confiscalas y ve y llena tus museos en el Vaticano y los de Tervueren. Haz que los negros olviden a sus antepasados ​​para que adoren a los tuyos que nunca los escucharán; por ejemplo los santos: la Virgen María, Santa Teresa, San Martín, etc.
7- Hazlos rezar poniéndolos de rodillas como castigo y oblígalos a recitar el rosario diez veces o más.

8- Nunca le presentes una silla a un hombre negro que viene a verte. Nunca lo invites, dale un cigarrillo como máximo. Nunca lo invites a comer contigo si te corta una gallina o un gallo cada vez que llegues a casa. En resumen, cuando haya logrado todo esto, nuestro país Bélgica será muy rico y solo más tarde, cuando los Negros lo hayan entendido, intentaremos ayudarlos por el amor de Dios, porque no despertamos a un gato. quien está durmiendo.
Muchas gracias.


S.E. El Rey de los belgas
Leopoldo II

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Léopold II, #Congo Belge, #Colonialisme, #Belgique, #esclavagisme, #1883, #Black Lives Matter, #BlackLivesMatter

Repost0