bolivie

Publié le 3 Mars 2021

Une université publique de La Paz en Bolivie sous le choc après la mort d'au moins 7 étudiants. L'accident s'est produit après un rassemblement où il y a eu des affrontements et bousculades.

Au moins sept étudiants universitaires sont morts et quatre ont été blessés mardi lorsqu'ils sont tombés d'un quatrième étage après avoir cassé une balustrade lors d'une assemblée étudiante à l'Université publique d'El Alto, voisine de La Paz, ont annoncé les autorités. 

Trois étudiants sont morts sur le coup et quatre sont décédés quelques minutes après avoir été admis dans les hôpitaux voisins. Le commandant général de la police, Jhonny Aguilera, a détaillé dans une conférence de presse que les défunts étaient quatre hommes et trois femmes âgés de 21 à 23 ans. Aguilera a expliqué qu'au total, 11 étudiants ont chuté d'environ 16,7 mètres. Les quatre autres sont admis dans les hôpitaux voisins, trois d'entre eux en soins intensifs.

Des centaines d'étudiants de la carrière en administration des affaires célébraient l'assemblée et se sont entassés dans un couloir étroit lorsque la balustrade métallique a cédé et plusieurs d'entre eux sont tombés dans le vide comme le montrent les images diffusées par les réseaux sociaux par les mêmes étudiants.

Le président bolivien, Luis Arce, dans le même réseau social, a déploré «la tragédie qui s'est produite à l'Université publique d'El Alto (UPEA), où il y a eu plusieurs morts et blessés. Nos plus sincères condoléances aux habitants d'El Alto et aux familles qui souffrent. Nous attendons l’éclaircissement rapide des faits ».

Les parents ont dénoncé qu'il n'y avait pas de cours en présentiel à l'université en raison de mesures de sécurité pour éviter la contagion du nouveau coronavirus, mais les jeunes ont été convoqués à une assemblée, pour laquelle ils ont exigé une enquête. 

L'accident a provoqué la consternation dans les villes de La Paz et d'El Alto, où les principaux candidats à la mairie ont décidé d'annuler leurs actes de prosélytisme. En Bolivie, le 7 mars, des élections auront lieu pour élire les maires et les gouverneurs.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Bolivie, #La Paz, #Coronavirus, #2021, #Université publique d'El Alto

Repost0

Publié le 9 Novembre 2020

Veneno est un groupe bolivien de genre tropical, pop et rock, formé le 1er janvier 1997 à La Paz et ils sont restés actifs jusqu'en 2004. Le groupe est composé de cinq membres, dont Rubén Luna qui est le chanteur du groupe, est l'un des groupes les plus populaires en Bolivie qui a fait une série de tournées de concerts à l'échelle nationale et internationale. En 2012, ils ont sorti un single intitulé "Cunumicita", qu'ils ont réédité de la version folklorique.En 2013, ils sortent 2 singles, "Lágrimas de amor" avec José Guadalupe Esparza, chanteur de Bronco et "Cumbia del indeciso" avec Los Guardianes del Amor. Les membres du groupe ont investi plus de quatre mille dollars pour la vidéo. Le titre est l'avant-dernier de l'album Eclosión.

Les membres du groupe sont: Luna (chanteur), Roger Pérez (basse), Édgar Rodriguez (guitares), Gery Bretel (batterie), Adalid (claviers et accordéon), Eduardo Copa, Martín Irusta et Fido Vargas (percussions).
 

No aguanto mas esta situación
en la que a mi tú me enredaste
convirtiéndome en tu juguete
en el que tiras después que usaste
Si tú no tienes corazón
yo tengo para regalarte
si tú no tienes sentimientos
a mi me sobra paradarte
Ya me cansé de eser tu amor
tan solo un dia a la semana
si tú a mi regresas hoy 
ya no podré fallarte no
Ya me cansé que me utilices
tan sólo cuando tienes ganas
ya me cansé de ser tu amor
tan sólo un dia a la semana.....
Convertirme en tu amante
no era lo que yo esperaba
y tan segui adelante ¡hum!
para ver si esto cambiaba
Si tú no tienes corazón 
yo tengo para regalarte
si tú no tienes sentimientos
a mí me sobra para darte
Ya me cans....

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Ya Me Cansé, #Veneno, #Rubén Luna, #Musique bolivienne, #Bolivie, #Rock latino

Repost0

Publié le 9 Novembre 2020

Vendredi, avant de partir en tournée, j'ai enregistré un message saluant avec affection le peuple bolivien et son nouveau président Luis Arce Catacora. La voie pacifique a triomphé et la démocratie a été rétablie.

Andrés Manuel López Obrador

Le 8 novembre 2020, il est assermenté devant l'Assemblée législative plurinationale et entre en fonction.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Luis Alberto Arce Catacora, #Bolivie, #AMLO, #Andrés Manuel López Obrador, #2020, #Politique

Repost0