bruxelles

Publié le 17 Novembre 2020

L'œuvre figure « une farandole d'enfants montant vers un soleil et représentant la marche vers la vie ou la marche vers la lumière ».

Les ateliers Guérin de Bouffioulx créent un grès architectural reconnaissable à ses textures grumeleuses, ses effets dégradés et ses motifs figuratifs amusants. L'artiste derrière cette œuvre particulière réalisée en 1963 est apparemment une femme et s'appelle Weber. Je n'ai pas découvert beaucoup plus sur elle.

Les ateliers Guérin de Bouffioulx créent un grès architectural reconnaissable à ses textures grumeleuses, ses effets dégradés et ses motifs figuratifs amusants. L'artiste derrière cette œuvre particulière réalisée en 1963 est apparemment une femme et s'appelle Weber. Je n'ai pas découvert beaucoup plus sur elle.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Bruxelles, #grès Guérin de Bouffioulx, #1963, #Rue John Waterloo Wilson, #Architecture, #Photographie

Repost0

Publié le 8 Novembre 2020

Jardins du Fleuriste du Stuyvenberg.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Octobre 2020

Peu le savent, mais Anderlecht conserve le plus petit béguinage de Belgique. Situé à deux pas de la collégiale Saints-Pierre-et-Guidon, il se compose de deux maisonnettes longues et basses, construites aux XVIe et XVIIIe siècles, autour d’un jardin clos agrémenté d’un puits.

Peu le savent, mais Anderlecht conserve le plus petit béguinage de Belgique. Situé à deux pas de la collégiale Saints-Pierre-et-Guidon, il se compose de deux maisonnettes longues et basses, construites aux XVIe et XVIIIe siècles, autour d’un jardin clos agrémenté d’un puits.

Ce béguinage était destiné à 8 femmes pauvres d'un âge respectable (au-delà de 40 ans). Elles avaient un accès direct à l'église via une porte dans le transept nord de l'église.

Depuis 1930, le vieux béguinage abrite un musée de folklore et d’art populaire créé par Daniel Van Damme, qui fut aussi le fondateur de la Maison d’Érasme. Avec l’aide de l’architecte Charles Van Elst, celui-ci aménagea les petites pièces qui caractérisent les deux bâtisses en intérieurs reconstitués évoquant la vie quotidienne d’autrefois : une cuisine villageoise et un bollewinkel dans l’aile droite, une chapelle, décorée de peintures murales, différentes chambres de béguines, toutes meublées de mobilier ancien, dans l’aile gauche. Les combles et d’autres salles abritent des collections archéologiques, d’art religieux et populaire, qui reflètent le riche passé d’Anderlecht. (CL 25/10/1938)

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Anderlecht, #béguinage, #Bruxelles

Repost0