carlos rivera

Publié le 16 Novembre 2020

Carlos Rivera est né le  à Huamantla, Tlaxcala ; ses parents sont José Gonzalo Gilberto Rivera Ramírez et María de Lourdes Guerra Martínez Antonio. Carlos Rivera est devenu une célébrité locale alors qu'il était enfant, en remportant plusieurs concours de chant et en participant à une émission de radio sur Radio Huamantla.

Dès l'adolescence et ayant une grande confiance en son talent, il commence lui-même à organiser ses concerts, à chercher des sponsors et à se faire connaître auprès d'un public grandissant. À plusieurs reprises, il remporte le concours de chant d'État et devient rapidement une véritable personnalité de la région.

Il s'est fait connaître du grand public en 2004 à l'âge de 18 ans en participant à la troisième édition de l'émission télévisée La Academia dont il sortira vainqueur. En 2005, il signe un contrat avec Sony BMG et commence à prévoir l'enregistrement de son premier album. Parallèlement, il a également participé à Desafio de Estrellas 2 où il est arrivé en cinquième position.Il a joué le rôle de "Fausto" dans la série La vida es una canción diffusée sur TV Azteca et a fait une apparition dans la série Los Sánchez. Le 3 octobre 2006, il sort son premier album CD/DVD éponyme. En 2008, il rejoint la comédie musicale La Belle et la Bête de Broadway au Mexique pour quelques semaines, en tant qu'invité vedette. Début juillet 2009, Carlos a joué Sky dans la production Mamma Mia ! de Mexico. Depuis 2011, Carlos incarne Simba dans la comédie musicale Le Roi Lion à Madrid, puis au Mexique en 2015.

En 2014, il participe en tant que jury à la version espagnole de The Voice. En 2017, il enregistre la version espagnole du titre Recuérdame issu du film d'animation Coco.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #La Malagueña, #Carlos Rivera, #Musique mexicaine, #2020, #Mariachi

Repost0

Publié le 16 Novembre 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #El Rey, #Carlos Rivera, #Musique mexicaine

Repost0

Publié le 12 Septembre 2020

Hoy me vino la gana que no las musas
Hoy no tengo pretextos ni disculpas
Para cantarte a ti
Para escribirte un verso
Y descolgarte desde aquí

Hasta las ganas
De la mañana
Ya por venir

Hoy primero del segundo del año
Mientras esta mujer rompe el espacio
Para inventarse al fin
Para mirarla toda en el silencio y de perfil

Tomo sus manos
Como escenario
Para existir

Y es que no importa que digan
Que está trillado
Hablar de amor que maldigan
Si no han probado
La noche en sus brazos de sol

Y es que no importa que digan
Que está trillado
Hablar de amor, que maldigan
Si no han probado
La noche en sus brazos de sol

No, no, no, no
No

No, no, no, no

No, no, no, no

Se detiene el reloj sobre nosotros
Caen las diez que resbalan por sus hombros
Y se cuela la luz
Que se enreda en tu pelo, pero la liberas tú

Oro y diamantes
Por un instante
De tono azul

Y es que no importa que digan
Que está trillado
Hablar de amor, que maldigan
Si no han probado
La noche en sus brazos de sol

Y es que no importa que digan
Que está trillado
Hablar de amor, que maldigan
Si no han probado
La noche en sus brazos de sol

No, no, no, no
No

No, no, no, no
No

No, no, no, no
 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Brazos de Sol, #Carlos Rivera, #Si Fuera Mía, #2020, #Musique mexicaine, #Alejandro Filio

Repost0