carnaval

Publié le 11 Janvier 2018

Le festival qui combine la musique, l'art et le divertissement en une seule fête, deviendra pendant quatre jours le centre culturel des Caraïbes. Entre le 25 et le 28 janvier 2018, le carnaval des artistes sera allumé, les lieux choisis pour cette version sont, le Bar Restaurant La Cueva, dans le Parc Culturel des Caraïbes, dans la Cinémathèque des Caraïbes, et, comme grand Nouveauté, la fête des enfants, Fantastic !, transférera sa magie et sa couleur à la Plaza de la Aduana.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Colombie, #Carnaval, #Barranquilla, #2018, #Tourisme

Repost0

Publié le 11 Janvier 2018

Décapitation du sosie du putschiste extrémiste Carles Puigdemont. Cela ne va pas plaire aux flamingeois franckistes de Belgique.

Une des formations satiriques a suscité la controverse en proposant de décapiter l'ancien président catalan Carles Puigdemont. 
Une des formations satiriques a suscité la controverse en proposant de décapiter l'ancien président catalan Carles Puigdemont. 

Une des formations satiriques a suscité la controverse en proposant de décapiter l'ancien président catalan Carles Puigdemont. 

Le personnage demande pardon "pour avoir tenu un référendum, je m'excuse pour les urnes que j'ai placées là, en fait ce sont des boîtes de vêtements d'hiver, mais c'est là que vous voyez les boîtes et mettez un papier. Je m'excuse, je ne veux pas accomplir plus de condamnation, je m'excuse de la seule façon que je sais, pardonnez-moi pour la vie ", il supplie.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Espagne, #Carnaval, #Cadix, #2018, #Carles Puigdemont, #flamingeois

Repost0

Publié le 29 Décembre 2017

La "Diablada de Píllaro" est célébrée avec hilarité, couleur et musique. Une fête qui dure six jours, considérée comme patrimoine culturel immatériel de l'Equateur.

Du 01 au 06 janvier, le canton de Píllaro revit la tradition ancestrale magique de la diablada, qui rassemble un grand nombre de touristes de différentes régions de l'Equateur et de l'étranger pour profiter des masques de danse, colorés et incroyables typiques de cet événement culturel. Selon l'histoire, à l'époque coloniale, les Indiens se déguisaient en diables en répudiant la prédication sacerdotale et les mauvais traitements physiques, psychologiques, économiques et moraux qu'ils recevaient des Espagnols.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #La Diablada de Píllaro, #2018, #Fête du Paradis, #Carnaval, #Équateur, #Tourisme

Repost0