carraca

Publié le 27 Octobre 2012

Jetez un œil sur cet instrument de musique qui fait partie de la culture du Mexique, de la Colombie, du Pérou et de l'Afrique. Rien de plus naturel ! C’est aussi un instrument d’une grande richesse sonore. Comme la mâchoire de toute bête, une fois séchée, est lâche et produit un son singulier. Le joueur de quijada frappe la mâchoire pour faire s'entrechoquer les dents, et/ou râcler les dents avec une baguette.

Last Night in Orient - LNO ©

La pratique de cet instrument de musique est un métissage culturel de cultures africaines et indigènes qui a créé un instrument qui a pris de la valeur auprès des peuples d'Amérique latine.

Last Night in Orient - LNO ©

Le quijada (signifiant littéralement « mâchoire » en espagnol) est un instrument de percussion de la famille des idiophones, utilisé dans la musique afro-péruvienne et andine, dans le son jarocho mexicaincomme instrument de marche dans les carnavals et les fêtes religieuses, ainsi que dans divers rythmes des sones de la République dominicaine, ainsi que dans le Veracruz (musique de son jarocho) et de son Afromestizo de la Costa Chica, au GuatemalaBelize, au Salvador et la musique chilota du Chili et occasionnellement dans des défilés dans le candombe afro-argentin de Buenos Aires et de l'Argentine.

Il s'agit de la mâchoire inférieure d'âne, de cheval ou de vache, travaillée pour que les dents se déchaussent légèrement. qui est bouillie et séchée, et également placé dans une fourmilière afin qu'il soit exempt de résidus organiques. 

Nous retrouvons sa description dans le journal El Mercurio Peruano du 16 juin 1791: Sacan una especie de ruido musical golpeando una quijada de caballo de borrico, descarnada, seca y con la dentadura movible1.

La quijada apparaît aussi dans une aquarelle demandée par l'évêque de Trujillo, à l'occasion d'une visite pastorale (1782-1788). L'aquarelle s'intitule « La danse des diaboliques », qui représente cinq danseurs et trois musiciens: l'un d'entre eux joue de la quijada.

Dans la culture populaire, l'utilisation d'une quijada a été montrée dans une scène de danse conga dans un film de 1939 ("Midnight" mettant en vedette Claudette Colbert et Don Ameche) commençant à 54:35.

 

Notes et références

  1.  (es) Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes, « Mercurio Peruano. Tomo II, 1791 » [archive], sur Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes (consulté le 28 mai 2021)

Voir les commentaires

Repost0